Province ecclésiastique de Sens
Sois le bienvenu, Enfant du Très-Haut !

Avant que de te perdre dans les méandres du palais archiépiscopal, présente-toi au garde du Grand Porche qui te conduira où tu le souhaites.

Que le Très-Haut t'ait en Sa Sainte Garde !



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Messe pour les médaillés de l'ost : 5/10

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ottobismarck
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Messe pour les médaillés de l'ost : 5/10   Sam 4 Oct 2008 - 17:28

DE THOMISTICA LITURGIA

Introitus Missae

• Accueil des fidèles
• Bénédiction de l'assemblée au nom du Seigneur, d'Aristote de Christos
• Prière du pardon en latin


Cor Missae

• Lecture de la Vie de Christos
• Sermon
• Credo
• Communion

Exitus Missae

• Dernière bénédiction de l'assemblée.

Bleu : Lolotlse
Rouge : Bibi
Vert : P27 ?
Noir : x ?

N.B. : Ce qui est barré a été fait


Dernière édition par Ottobismarck le Sam 11 Oct 2008 - 17:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottobismarck
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Messe pour les médaillés de l'ost : 5/10   Sam 4 Oct 2008 - 21:57

Ottobismarck a écrit:
Dimanche cinq octobre 1456, 10 h – Cathédrale d’Orléans

Dimanche matin, la ville d’Orléans se mettait en éveil et la vie reprenait son cours. En ce jour du Seigneur d’octobre 1456, la Cathédrale d’Orléans allait commémorer les disparus et les victimes de la guerre. Les héros de l’ost seraient à l’honneur durant la célébration afin que Dieu tout puissant les reconnaisse comme des martyrs, ceux qui ont souffert pour ses terres. Pour la paix, ils se sont battus, certains sont tombés au champ d’honneur afin que triomphe une certaine idée du bien. L’Evêque d’Orléans avait donc décidé de leur rendre un hommage religieux tout particulier, afin que ceux qui s’étaient endormis dans l’espérance soient accueillis auprès du Créateur.

Mgr Otto Bismarck regardait pensif les diacres et les prêtres se mettre à l’œuvre avec l’aide des laïcs pour décorer la cathédrale afin qu’elle soit accueillante, qu’elle resplendisse l’espoir. Richement décorée elle était prête à recevoir le peuple de Dieu rassemblé, pour lire ensemble la bonne nouvelle, celle des prophètes Christos et Aristote. Dans la communion des saints et dans l’unité de l’Eglise, la prière serait orientée vers ceux qui ont souffert et souffrent encore aujourd’hui. Dans cette même supplication, un hommage serait rendu aux hommes qui ont uni leurs armes pour un même espoir de paix. Dans la Foi, l’Espérance et la Charité.

Après un moment de silence et de prière, l’évêque fit signe aux diacres de faire sonner les cloches de la Cathédrale afin que le peuple de Dieu se rende dans sa maison.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottobismarck
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Messe pour les médaillés de l'ost : 5/10   Dim 5 Oct 2008 - 10:06

Lolotlse a écrit:
Le Père Lolo observait les Orléanaises et les Orléanais qui étaient venus assister à la cérémonie. Au grands du Duché se mêlaient dans la maison du Très Haut pour Sa plus grande Gloire les gens du peuple. En ce lieu, tous étaient frères, enfant du Seigneur.

La lumière de ce matin d'automne éclatait dans les vitraux de la cathédrale rappelant à tous la beauté de la Création de Dieu.




Le Vicaire Diocésain sentait l'émotion qui l'envahissait de plus en plus, et ses prières silencieuses étaient pour les soldats qui avaient courageusement donné leur vie.

Lorsque les cloches cessèrent leur chant, le silence se fit peu à peu dans l'édifice.
Le Père Lolo commença alors la cérémonie.


Au nom du Très Haut, d'Aristote et de Christos. Amen.

Il se tourné vers l'Evêque.

Monseigneur...

Puis regarda la duchesse.

Votre Grâce...

Et enfin son regard tomba sur l'assemblée des fidèles.

Mes biens chères soeurs, mes biens chers frères.
Soyez tous les bienvenus dans la maison du Très Haut, notre Père pour célébrer et honorer nos frères et soeurs qui ont vaillamment combattu pour la gloire du Duché d'Orléans et pour son Peuple.
C'est avec une vive émotion que je vous accueille ici aujourd'hui aux côtés de Monseigneur Otto Bismarck et de Sa grâce Ladymarianna. Rejoignons-nous tous dans la prière pour ceux qui ne sont plus et ceux qui ont combattu l'ennemi avec force et courage et sont aujourd'hui à nos côtés honorés par notre Duchesse.
Que la bénédiction du Seigneur soit sur vos têtes et vous donne de vivre dans la Vertu dictée par Aristote et Christos.
Amen.

Lolotlse a écrit:
Après un court moment de recueillement silencieux, le Père Lolo reprit la parole.

Le chemin de la Vertu est un chemin des plus difficile et il arrive à chacun de nous de pécher. Demandons le pardon du Très Haut pour nos fautes passées. Que notre repentir soit sincère afin d'ouvrir nos coeurs à notre Père à tous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottobismarck
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Messe pour les médaillés de l'ost : 5/10   Dim 5 Oct 2008 - 10:33

P27kw a écrit:
Le Père Lyonis s'avança vers l'autel puis se retourna alors vers l'assemblée puis dit.


Mes enfants, nous allons lire un passage du Livre des vertus à présent. Il s'agit du Livre IV de la Vita de Christos, dont le titre est le Siège d'Aornos.

Le Père Lyonis prit alors le Livre des Vertus.




Il l'ouvrit à la bonne page du Chapite puis dit à haute voix.

Exclus d’Aornos, Aristote et moi-même rejoignîmes Alexandre, qui attendait avec son armée à quelques centaines de coudées des remparts de la cité. Le roi ne manqua pas de nous interroger sur les défenses de l’ennemi, chose à laquelle, je dois l’avouer, je n’avais pas prêté la moindre attention. Ce n’était manifestement pas le cas d’Aristote, qui fit en détail une description du dispositif militaire Assacène. Il ajouta qu’Aornos n’était qu’une cité corrompue, qui méconnaissait les principes de base devant fonder toute communauté, et qui n’était pas digne du nom de république. Il en concluait qu’il fallait la détruire, et fonder à sa place une cité vertueuse, et qu’il fallait, selon ses propres termes, « extirper l’erreur des esprits faibles, pour y substituer la conviction en la vertu ».

J’eus soudainement un de ces éclairs qui vous font espérer une petite gloire intellectuelle, et je crus pouvoir prendre le philosophe en défaut. Je relevais en effet qu’il avait tantôt affirmé au manitou que la violence était chose vicieuse car relevait de la colère, et que pourtant il encourageait Alexandre dans son entreprise expansionniste. Aristote me répondit plutôt sèchement : « Notre communauté est glorieuse, parce que vertueuse. Ce constat n’a rien de subjectif, c’est une réalité parfaitement tangible, et qui fonde notre droit à établir, sur toute la surface du monde connu, notre république, pour le bonheur des peuples. Nos principes sont la vérité parce que sont tirés de l’ordre naturel des choses. Nous sommes la république universelle de l’esprit ». Je décidais de mesurer, à l’avenir, mes paroles, pour éviter d’être ainsi tourné en bourrique par le philosophe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ottobismarck
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 26/05/2007

MessageSujet: Re: Messe pour les médaillés de l'ost : 5/10   Sam 11 Oct 2008 - 17:36

Ottobismarck a écrit:
Après un temps de réflexion sur le texte lu, l’évêque d’Orléans se présenta pour dire son homélie

Frères et sœurs,

« Nous sommes la république universelle de l’esprit » nous dit Aristote notre Prophète. L’Eglise par l’accomplissement de son immense entreprise qui mène vers Dieu, dans la succession et la dignité apostolique nous dit ceci. Quiconque combat pour le bien, péri au nom du Seigneur et souffre pour la gloire de Son Œuvre sera sauvé. Lorsque la fin est juste, les moyens importent peu pour abattre les tentations qui mènent à la subversion. Le Mal est partout et le fidèle doit prendre les armes que sont le Verbe et l’épée pour faire régner la paix de Dieu.

Rassemblés en ce jour pour faire mémoire de nos morts, de nos victimes et de nos héros, nous sommes amenés à prier pour ces soldats courageux qui ont donné leur vie pour une cause noble. La défense de Sa Majesté le Roi de France, ointe par Sa Sainteté le Pape constitue un pilier de la foi du baptisé. Le Peuple de Dieu a pris les armes contre la félonie qui blesse et fait souffrir notre Seigneur. Est il nécessaire de rappeler que Lévan III tient sa légitimité du pouvoir divin ? Est il nécessaire de rappeler qu’il n’y a de plus grande faute que l’hérésie ? Oui, frères et sœurs, je vous le dis, la félonie lorsqu’elle n’est pas justifiée est une véritable trahison à la divinité de l’Eglise.

Maintenant je veux prier avec vous. Penser à ces Justes qui ont combattu contre les armées bretonnes dont la barbarie s’est exprimée au cours de l’occupation. Les procès, les menaces et la répression sont encore vifs dans nos esprits. Pourtant nous étions comme Alexandre, désireux de reprendre l’assise sur nos terres qu’on nous avait dérobées par les armes. C’est alors que dans la Foi nous avons vaincu l’ennemi, terrassé sa cruauté et abattu son joug.

La liberté recouvrée mes frères, nous la devons à celles et ceux qui se sont dressés contre le Mal. A ceux qui ont courageusement mis de côté leur ego et leur intérêt pour défendre Orléans. A ceux qui enfin ont payé parfois le prix fort de leur soif de Justice. Je vous demande donc d’avoir avec moi une pensée solidaire, dans la communion et la ferveur pour tous ces anonymes à qui nous devons cette liberté.

Délivrés du Mal, nous sommes redevenus un peuple libre. A l’instar des premiers disciples de Jeshua, nous avons été persécutés. Mais par un renfort de Foi et d’Espérance nous avons triomphé du renoncement.

Que la Paix du Seigneur soit sur ceux qui ont souffert en Son Nom.

Que Dieu bénisse Orléans !

Au nom du seigneur, de Christos et d’Aristote, ainsi soit il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lolotlse
Ancien Archevêque
Ancien Archevêque
avatar

Nombre de messages : 1180
Localisation : Montargis
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: Messe pour les médaillés de l'ost : 5/10   Dim 12 Oct 2008 - 7:20

Le Père Lolo prit à son tour la parole après l'homélie de l'Evêque.

Récitons ensemble le Credo de notre Eglise, signe de notre foi inébranlable et de notre amour sans limite pour le Très Haut, notre Père à tous.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Messe pour les médaillés de l'ost : 5/10   

Revenir en haut Aller en bas
 
Messe pour les médaillés de l'ost : 5/10
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe pour le temps présent: illustrations
» [Divers] Menu transcendant et prêche
» Messe du 26 février au 30 avril 2017
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province ecclésiastique de Sens :: Archives Diocèse d'Orléans-
Sauter vers: