Province ecclésiastique de Sens
Sois le bienvenu, Enfant du Très-Haut !

Avant que de te perdre dans les méandres du palais archiépiscopal, présente-toi au garde du Grand Porche qui te conduira où tu le souhaites.

Que le Très-Haut t'ait en Sa Sainte Garde !



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Baptême] Exemples divers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrus de Nivellus
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: [Baptême] Exemples divers   Dim 16 Nov 2008 - 9:47

I . Comment faire un Baptême
II . Exemple de Baptême



Le Baptême


A) Informations

Le baptême est la cérémonie d'entrée dans la communauté aristotélicienne. C'est donc un sacrement très souvent pratiqué. Il est important de souligner l'aspect d'entrée dans la communauté aristotélicienne comme une seconde naissance.
Des baptêmes collectifs peuvent être organisés en cas de beaucoup de demandes. La cérémonie ne change pas pour autant.
Le parrainage est hautement souhaité mais non une obligation, à part pour les reconversions. Toutefois la personne faisant office de parrain ou de marraine doit être baptisée et non sujet à interdictions.

Avant de procéder au baptême, le clerc devra obligatoirement réaliser une préparation au baptême appelée "Pastorale". Il existe une Pastorale Officielle, validée par la Préfecture à l'Enseignement Aristotélicien et la Congrégation du Saint Office, qui devra être privilègiée, cependant, le clerc officiant pourra réaliser sa propre pastorale à la condition de la présenter à la préfecture pour validation.
A l'issue de cette pastorale, le clerc devra s'assurer que le futur baptisé comprend bien les engagements qu'il prend en entrant, par le baptême, dans la grande famille des croyants aristotéliciens. Pour cela, il devra obligatoirement lui faire passer "L'Examen de Préparation au Baptême" que vous trouverez en annexe ci dessous.
Ce n'est qu'une fois que ces formalités, imposées par le droit canon, auront été satisfaites que le baptême pourra être célébré.
En cas de non respect de ces obligations, le baptême sera considéré comme nul et non avenu.

Lien vers l'intégralité du texte du droit canon relatif au baptême



B) Cérémonie type

1) Accueil des fidèles

2) Confession

3) Récitation du Credo par le parrain ou la marraine

4) Lecture d'un passage du Livre des Vertus en lien avec le baptême par le parrain ou la marraine

5) - Brève description de la religion aristotélicienne (Agrégation à la communauté des croyants, Illumination de l'Ame par la Foi, Début du chemin de purification, Libération de la vision purement matérielle du monde : accession au monde des Idées, Promesse du paradis.
- Arrivée devant le baptistère
- Serment d'allégeance à l'Eglise par le baptisé
- Aspersion d'eau accompagné des paroles : "Je te baptise au nom de l’Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l’amitié de tous les Saint et pour l’amour du Père de l’humanité"
- Le baptisé reçoit un cierge et le célébrant le renvoie par une exhortation à porter par ses exemples la lumière aux autres et lui dit ce qu'il a gagné par le baptême et ce qu'il risque de perdre en trahissant son engagement solennel par une conduite déshonnête.
- Le baptisé reçoit aussi une médaille aristotélicienne de couleur bleu cyan, couleur des fidèles Aristotéliciens baptisés, ils pourront l’utiliser sur leurs signatures afin d’afficher leur engagement aristotélicien.




Vous pouvez utiliser cette image spécifique au baptême pour le serment d'allégeance :



Code:
 [URL=http://imageshack.us][IMG]http://img357.imageshack.us/img357/984/sermentdallgeanceba7.png[/IMG][/URL]

6) Fin de la cérémonie, tous viennent féliciter le(s) nouveau(x) baptisé(s).

(La B.U.A a également des exemples de baptêmes dans ses rayons, allez y faire un tour en cliquant sur le lien en haut)


Annexe destinée aux séminaristes :

Examen à faire passer obligatoirement avant de procéder au baptême.


Citation :
Examen Préparatoire au Baptême : Les Engagements du Baptisé

En conclusion de la Pastorale que vous avez suivi pour vous préparer à ce grand moment de votre vie qu'est le baptême, vous allez trouver ci dessous 3 textes à lire pour comprendre quels sont vos engagement en tant que Baptisé.

Citation :
"L'Amitié Aristotélicienne" ne peut être véritable que si les membres de cette amitié sont égaux l’un envers l’autre.
L’Amitié aristotélicienne est la communauté des baptisés de l’Église.
Ainsi donc, la communauté aristotélicienne est une communauté de personnes ayant en commun leur foi en le Très-Haut et étant donc tous égaux devant lui par ce fait même.
Le croyant est introduit à la communauté par le baptême. Le Baptême, ou rite d'entrée, donne au nouveau croyant les prémisses de l'amitié Aristotélicienne parfaite.
Cette amitié est encore en puissance et demande à être développée par un contact avec Dieu dans la prière et les sacrements, et aussi par le témoignage de douceur et de compassion avec les autres.

Citation :
“Tu as certes fait Tes créatures se nourrissant les unes des autres. Il leur faut chasser et tuer pour se nourrir. De même, il leur faut se battre pour défendre sa vie. Mais il n’y a pas de fort ni de faible. Personne ne rabaisse ni ne piétine les autres. Nous sommes tous unis dans la vie et nous sommes tous Tes humbles serviteurs. Car Tu es notre créateur.”

“C’est pour cela que Tu as donné des talents plus beaux les uns que les autres à toutes Tes créatures. Chacune d’elles a sa place dans Ta création. Son talent permet à chacune d’elles de la trouver. De ce fait, il n’y a pas de créature préférée de Toi, ô Très Haut. Nous sommes toutes pareillement aimées par Toi et nous nous devons tous t’aimer en retour. Car, sans Toi, nous n’existerions pas. Tu nous a créé alors que rien ne t’y obligeait et nous nous devons de t’aimer pour te remercier de ce geste.”

“Nous sommes certes enchaînées à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour.” Alors Dieu dit: “Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer tes semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes.

Création II: l'Amour

Citation :
Alors, le tribun ordonna au centurion de se saisir de Christos, et l’officier, à la mine féroce s’approcha de nous d’un pas lent. Je respirais au rythme de la cadence de ses pas, essayant de calmer mon cœur qui s’affolait. Lorsqu’il se trouva face à Christos, le Centurion le regarda dans les yeux, intensément et assez longuement. Lorsque soudain, il ôta son casque et s’agenouilla en embrassant la robe de notre messie.

" Maître, supplia t’il, à la plus grande surprise du Tribun, je voudrais vous suivre et faire partie de cette communauté de fidèles. Comment dois-je faire ? Je sais que je suis pêcheur et que j’ai servi un mauvais maître, mais je t’en prie dis moi comment me faire pardonner ! "

Alors Christos le releva et sous le regard médusé des romains, il prononça ces mots :
" Pêcheur, je te le dis, tu viens de faire la première chose que les fidèles devront faire ; se montrer humble et confesser leurs pêchés. Ainsi, si ton repentir et sincère, Dieu te pardonnera. "

Christos se tourna vers ses apôtres, et continua :
" Et vous, que les fautes commises par vos ouailles leurs soient pardonnées si elles viennent les confesser à vos oreilles, et qu’elles sont prêtes à en faire pénitence."

Alors, Christos s’approcha de la fontaine, et dit encore au Centurion :
" Par la grâce de l’éternel, je vais te laver de tes péchés, te ceignant d’eau, source de vie. "

Et Christos plongea ses mains jointes sous le jet de la fontaine. Il aspergea la figure du Centurion de cette eau en chuchotant ces paroles :
" Seigneur, daigne laver cet homme de ses pêché, et lui donner ainsi une nouvelle naissance parmi les croyants ! Au nom du Très Haut. Amen "

Vita de Christos XII

Voici trois questions concernant ces textes :

1) Selon le premier texte, que vous apporte le baptème ?
2) Dans le second texte, quel est le sens de la Vie ?
3) Selon le troisième texte que faut il faire pour le pardon de nos péchés ?

Je vous remercie de rédiger vos réponses.

Cette dernière partie de votre préparation au baptême achevée, nous pourrons procéder à sa célébration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrus de Nivellus
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: [Baptême] Exemples divers   Dim 16 Nov 2008 - 9:48

Type de baptème possible

Citation :
[ Baptème du jeune Pietrus ]

Lancelote attendait sur le parvis les fidèles afin d'invitez tous ceux qui le souhaitaient a venir assister au baptème du jeune pietrus. Les cloches retentissait pour informer qu'une cérémonie avait lieu. Une fois les fidèles réunis, Lancelote débuta la cérémonie.



Dóminus vobíscum.
Et cum spíritu tuo.

Benedícat vos omnípotens Deus Pater
Amen.

Chers fidèles c'est avec grande joie que je suis ici parmi vous pour célébrer l'entrée d'un nouveau membre dans notre grande Famille.

Mais avant de l'accueillir parmis nous demandons pardon à Dieu pour nos fautes:


    Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères, que j'ai péché, en pensée, en parole, par action et par omission, oui, j'ai vraiment péché.
    C'est pourquoi je supplie les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
    Amen.


Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde ; qu'il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle.

Lancelote fit signe au parrain du jeune Pietrus de s'avancer. A lui revenait le role de réciter le crédo.

Le parrain s'avanca, et récita de facon émouvante :




Le parrain repris ensuite sa place initiale et tel que cela avait été prévu, la marraine s'avanca afin de lire un extrait choisi pour l'occasion.
D'une voix douce et empli d'émotion celle ci lu :


Lecture du Livre sacré - Livre 1 : le Mythe Aristotélicien- Partie VII, l'amour

Citation :
“Nous sommes certes enchaînées à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour.” Alors Dieu dit: “Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer tes semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes.

La marraine ajouta de son propre chef des paroles forts justes :

C'est pour ca mon cher filleul, que le baptème a un sens tout particulier. Il est le symbole de l'aour des hommes envers leur semblable et c'est ce pourquoi aujourd'hui tu rentre dans la grande famille des hommes. Celles des Aristotéliciens.

Lancelote remercia alors la femme et continua :

"L'Amitié Aristotélicienne" au sens large, est une communauté de vie: Par le Baptême chaque baptisé est introduit dans une union spirituelle en puissance qui est un contact spirituel avec tous les autres baptisés.
Le baptême introduit le fidèle dans une union avec les autres baptisé et une communion avec les Saints.

Le Baptême, ou rite d'entrée dans l'Eglise Aristotélicienne, donne au nouveau croyant les prémisses de l'amitié Aristotélicienne parfaite. Cette amitié est encore en puissance et demande à être développée par un contact avec Dieu dans la prière et les sacrements, et aussi par le témoignage de douceur et de compassion avec les autres.

Le baptême introduit donc dans une famille divine et humaine. Divine car il met en relation avec Dieu. Humaine car il intègre dans la société humaine de l'Eglise Aristotélicienne.

C'est par cette entrée dans notre grande famille que vous arriverez peut etre a suivre la voie de la vertu et ainsi a gagner irrémédiablement votre salut t donc le paradis du Très haut.

Montrez vous donc digne de cette nouvelle famille jeune Pietrus, elle le vaut bien.


Lancelote fit signe au jeune homme de s'avancer vers le baptistère afin qu'il prete serment tel qu'on lui avait enseigné avant la cérémonie.

D'une voix hésitante, du au sacré de la cérémonie, le jeune Pietrus déclara :



Lancelote prit alors le goupillon et aspergeant le jeune homme affirma d'une voix claire :

Je te baptise au nom de l’Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l’amitié de tous les Saint et pour l’amour du Père de l’humanité.

L'orgue se mit à jouer permettant la réflexion de tous sur le symbole du baptème. Alors le parrain et la marraine s'avancèrent tenant ensemble une bougie quil donnèrent à Pietrus. Le jeune homme avait l'euil qui brillait. Il etait heureux.

Lancelote d'une voix grave qu'elle aimait a prende dans les moments heureux affirma :


Jeune Pietrus sur toi aussi repose maintenant la survie de cette flamme de la foi. Qu'elle brille toujours en toi et puisse tu allumer de nombreux brasiés de celle ci.

Lancelote regarda le parrain et la marraine et ajouta

Ne le laissez jamais s'égarer. Il en va de votre devoir !

Lancelote remis alors la médaille Aristotélicienne du fidèle au jeune homme.

Voici la première médaille de ta vie, mais c'est peut etre celle qui aura le plus de valeur de toute celle que tu gagneras.



Tous alors félicitèrent le jeune homme ! Celui ci était baptisé ! Tous pouvaient le dire : Halleluia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrus de Nivellus
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: [Baptême] Exemples divers   Dim 16 Nov 2008 - 9:48

Autre exemple de Baptême


Aujourd'hui était un grand jour, Dame Lénada allait rejoindre la communauté Aristotélicienne par le baptême.

Vincent Diftain se préparait dans la sacristie, il revétit les habits liturgiques et entra dans l'Eglise.

Il pria devant la statue d'Aristote et alla vers la porte pour accueillir la future baptisée, sa marraine, Dame Mannëick et les fidèles.

Les cloches commencèrent à appeler les fidèles...


Manëick arriva toute de blanc vêtue sa couleur fétiche...

- Bonsoir dit-elle en souriant au diacre, elle se signa et s'agenouilla devant l'autel.

Après avoir prié, elle s'installa sur un banc et attendit sa filleule, elle était nerveuse, mais son coeur débordait de joie....


Lenada arriva dans l'eglise se tourna vers l'autel, fit un signe de croix

elle aperçue sa marraine ,alla la saluer puis se tourna vers le Diacre


"Bonsoir " dit elle en souriant


Après avoir salué Dame Manëick et accueilli Dame Lénada, Vincent Diftain remonta la nef et se plaça devant l'autel.



Bienvenue à tous en cette belle Eglise Saint Thomas de Tonnerre,

Si nous sommes aujourd’hui réunis, c'est pour accueillir au sein de notre communauté Dame Lénada. Son entrée dans la grande famille aristotélicienne est un premier pas pour elle.
Grâce à ceci, son âme pourra prétendre à l'entrée du Paradis et aura accès au monde des Idées.

Commençons par prendre ensemble conscience de la valeur du sacrement du baptême par la lecture de la doctrine de l'amitié Aristotélicienne :


Citation :
"L'Amitié Aristotélicienne" au sens large, qui est une communauté de vie: Par le Baptême chaque baptisé serait introduit dans une union spirituelle en puissance qui serait donc un contact spirituel avec tous les autres baptisés.
Le baptême introduit le fidèle dans une union avec les autres baptisé et une communion avec les Saints.

Le Baptême, ou rite d'entrée dans l'Eglise Aristotélicienne, donne au nouveau croyant les prémisses de l'amitié Aristotélicienne parfaite. Cette amitié est encore en puissance et demande à être développée par un contact avec Dieu dans la prière et les sacrements, et aussi par le témoignage de douceur et de compassion avec les autres.

Le baptême introduit donc dans une famille divine et humaine. Divine car il met en relation avec Dieu. Humaine car il intègre dans la société humaine de l'Eglise Aristotélicienne.

Cette entrée dans la communauté Aristotélicienne, dans la vertu d'Amitié, a été maintes fois développée dans les textes sacrés du Livre des Vertus.

Vincent Diftain se déplaça alors pour monter en chaire et dit :

Ainsi, lorsque le Très Haut réunit toutes les créatures de Sa création et qu'Il leur demanda quel était le sens véritable de la vie, Oane lui répondit ceci :



Citation :
“Tu as certes fait Tes créatures se nourrissant les unes des autres. Il leur faut chasser et tuer pour se nourrir. De même, il leur faut se battre pour défendre sa vie. Mais il n’y a pas de fort ni de faible. Personne ne rabaisse ni ne piétine les autres. Nous sommes tous unis dans la vie et nous sommes tous Tes humbles serviteurs. Car Tu es notre créateur.”

“C’est pour cela que Tu as donné des talents plus beaux les uns que les autres à toutes Tes créatures. Chacune d’elles a sa place dans Ta création. Son talent permet à chacune d’elles de la trouver. De ce fait, il n’y a pas de créature préférée de Toi, ô Très Haut. Nous sommes toutes pareillement aimées par Toi et nous nous devons tous t’aimer en retour. Car, sans Toi, nous n’existerions pas. Tu nous a créé alors que rien ne t’y obligeait et nous nous devons de t’aimer pour te remercier de ce geste.”

“Nous sommes certes enchaînées à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour.” Alors Dieu dit: “Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer tes semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes.

Création II: l'Amour

Christos nous a lui aussi laissé, par l'intermédiaire de son apôtre Samoth, le précieux témoignage de la puissance de l'amitié Aristotélicienne, dans le sacrement du baptême :

Citation :
Alors, le tribun ordonna au centurion de se saisir de Jésus, et l’officier, à la mine féroce s’approcha de nous d’un pas lent. Je respirais au rythme de la cadence de ses pas, essayant de calmer mon cœur qui s’affolait. Lorsqu’il se trouva face à Christos, le Centurion le regarda dans les yeux, intensément et assez longuement. Lorsque soudain, il ôta son casque et s’agenouilla en embrassant la robe de notre messie.

" Maître, supplia t’il, à la plus grande surprise du Tribun, je voudrais vous suivre et faire partie de cette communauté de fidèles. Comment dois-je faire ? Je sais que je suis pêcheur et que j’ai servi un mauvais maître, mais je t’en prie dis moi comment me faire pardonner ! "

Alors Christos le releva et sous le regard médusé des romains, il prononça ces mots :
" Pêcheur, je te le dis, tu viens de faire la première chose que les fidèles devront faire ; se montrer humble et confesser leurs pêchés. Ainsi, si ton repentir et sincère, Dieu te pardonnera. "

Christos se tourna vers ses apôtres, et continua :
" Et vous, que les fautes commises par vos ouailles leurs soient pardonnées si elles viennent les confesser à vos oreilles, et qu’elles sont prêtes à en faire pénitence."

Alors, Christos s’approcha de la fontaine, et dit encore au Centurion :
" Par la grâce de l’éternel, je vais te laver de tes péchés, te ceignant d’eau, source de vie. "

Et Christos plongea ses mains jointes sous le jet de la fontaine. Il aspergea la figure du Centurion de cette eau en chuchotant ces paroles :
" Seigneur, daigne laver cet homme de ses pêché, et lui donner ainsi une nouvelle naissance parmi les croyants ! Au nom du Très Haut. Amen "

Vita de Christos XIII

Vincent Diftain redescend de la chaire et conduisit Dame Lénada et sa Marraine vers le baptistère.

Lénada, après avoir entendu et compris la lecture de ces textes sacrés, désirez-vous recevoir le sacrement du baptême et ainsi entrer dans la communauté Aristotélicienne ?

OUI je l'accepte

Se tournant ensuite vers Dame Manëick, la Marraine de Lénada.

Et vous Dame Manëick, acceptez-vous d’aider, de soutenir, et d’orienter Lénada dans sa vie de tous les jours et dans la foi ?

Oui mon père, je l'accepte

Vincent Diftain sourit à Lénada et reprit la parole.

Récitons maintenant, tous ensemble le Credo de notre Eglise :

Et tous dirent :



Lénada, vous devez maintenant prêter serment d’allégeance à l’Eglise Aristotélicienne. Je vous écoute.

Et Lénada prêta serment :



Vincent Diftain invita ensuite Lénada à s'approcher du baptistère et à s'y immerger. Il l’aspergea alors d’eau bénite et prononça ces quelques paroles :


Lénada, je te baptise au nom de l’Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l’amitié de tous les Saints et pour l’amour du Père de l’humanité.

Bienvenue à vous dans notre grande famille aristotélicienne .

Dame Manëick, prenez ce cierge, allez l'allumer sur le grand cierge de notre Eglise et remettez le à votre filleule.


Manëick prit le cierge d'une main tremblante, partit au fond de l'église l'allumer et revint près de sa filleule.

Là elle lui mit dans les mains et garda ses mains posées sur celle de Lenada un instant... Elle sourit et écouta le prêtre terminée le baptême....


Lenada prit le cierge des mains de sa marraine et embrassa celle- ci en la remerçiant d'avoir bien voulu l'accompagner dans la maison de Dieu.

Lénada, prenez ce cierge remis par votre marraine pour qu’il soit le symbole de la lumière que vous apporterez autour de vous par vos actions.

Respectez les préceptes de l’Eglise, protégez vous du péché. Ne rompez pas le serment que vous venez de prononcer car au jour de votre mort, Dieu jugera cet acte infâme et vous enverra rejoindre les damnés en Enfer.

Je vous remets également la médaille des fidèles aristotéliciens. Vous pouvez l’arborer fièrement dans votre signature.




Partez en paix Mon Enfant. Qu'Aristote vous guide et que le Tout Puissant vous protége.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrus de Nivellus
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: [Baptême] Exemples divers   Dim 16 Nov 2008 - 9:49

Le père était prêt pour la cérémonie, il ne lui restait plus qu’à attendre Chiquette62 qu’il avait croisé sur les chemins alors qu’il allait rendre visite au comte de Ponthieu sur ses terres, tandis que celle-ci se rendait en son moulin.



Chiquette étant prête, la foule étant réunie, le curé pouvait donc s’adresser à la communauté.

Bonjour à vous tous qui avez souhaité accompagner Chiquette62 en ce jour unique pour elle.
En effet celle-ci a décidé de s’ouvrir le chemin de la lumière, un chemin de bonheur et de sacrifice, comme beaucoup d’entre vous l’ont fait auparavant, en ce même lieu.
N’oubliez pas non plus mes amis que la confession est primordial et qu’elle seule pourra vous conduire à la lumière malgré vos mauvais pas.

Comme pour chaque baptême nous commencerons par la confession, ensuite un passage du Livre des Vertus et nous terminerons en communiant tous ensemble après les prières que vous connaissez tous.

Commençons donc notre confession et répétez après moi, n'oubliez pas cependant de venir me voir au confessionnal :

Je confesse à Dieu Tout-puissant,
A tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis,
Parce que j'ai beaucoup péché, en pensée,
En parole, en action et par omission.
Oui, j'ai vraiment péché.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis,
De prier le Créateur pour moi.
Que le Très Haut nous accorde le pardon,
L'absolution et la rémission de tous nos péchés.


Mes enfants, écoutons maintenant Nefi, la marraine de Chiquette62, qui va nous lire un extrait Livre des Vertus sur la création de la vie.



Nefi :
Livre des Vertus - Livre I, La Création, partie I a écrit: a écrit:


Mais Dieu était parfait, alors que Sa création était imparfaite. Alors qu’Il était conscient de Lui-même, Sa création ne pensait pas. Alors qu’Il choisissait ce qu’Il faisait, Sa création ne faisait que s’adapter. Alors qu’Il était capable de créer, Sa création ne faisait que se suffire à elle-même. Alors qu’il voulait aimer Sa création et être aimé d’elle en retour, elle en était incapable.
Dieu réunit alors l’amour qu’Il avait en Lui. Il en fit l’esprit, qui ne pouvait être ni touché, ni vu, ni senti, ni goûté, ni entendu, car il était différent de la matière. L’esprit contenait l’intelligence, composée de la raison et des sentiments. Dieu y en avait mis le plus de Lui-même: la capacité de choisir et celle de ressentir. Le Très Haut associa la matière à l’esprit, pour que ce dernier puisse exister en harmonie avec le monde, et nomma le tout “vie”.



Dieu nous a donc fait don de la vie et à travers ce don il nous a donné la force et le courage afin que nous puissions l’aimer et le chérir, comme nous le chérissons actuellement et comme Chiquette62 veut en faire la demande.
Chiquette62, acceptes-tu d'entrer dans notre Eglise ?


Chiquette65 : Oui mon père

Maintenant, Chiquette62, tu dois prêter serment d'allégeance à l'Eglise Aristotélicienne Universelle et Romaine. Répètes après moi :



Récitation de Chiquette62

Ensuite, afin de proclamer ta foi devant l'ensemble de la communauté, récites après moi notre Credo.



Récitation de Chiquette62

Le curé regardait attentivement la récitation du credo par Chiquette62, qui semblait des plus concentrées.



Ils allèrent ensuite près du baptistère ou le prêtre lui mouilla le front et lui dit :

Chiquette62, je te baptise au nom de l'Eglise Aristotélicienne et au nom du Très-Haut, pour l'amour de tous les Saints et pour l'amour du Père de l'humanité.

Sois la bienvenue dans cette Eglise et puisses-tu trouver le repos et la paix nécessaires.

Je te remets enfin un cierge, symbole de la lumière que tu dois désormais apporter à tous ceux qui t'entourent. Cette lumière doit également éclairer le chemin qui mène au Paradis et qui vient de s'ouvrir grâce à ce sacrement.



Je te remets également cette médaille en signe de ta foi



Partageons maintenant le pain au travers de cette hostie comme Christos lui-même a pu le faire à sa propre tablée.



Mes amis je vous laisse en compagnie de la douce Chiquette62 afin de célébrer avec elle son entrée dans la communauté Aristotélicienne.

N’oubliez pas la seconde messe de la semaine mercredi à 20 heures.
Soyez en paix !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jujux84
Ancien Archevêque
Ancien Archevêque
avatar

Nombre de messages : 405
Date d'inscription : 23/01/2008

MessageSujet: Re: [Baptême] Exemples divers   Lun 17 Nov 2008 - 20:30

Nous sommes réunis aujourd'hui pour le baptême de notre amie achillle.



achillle, je vais vous rappeler l'importance du baptême. Nous avons eu l'occasion de le voir maintes fois à l'occasion de la pastorale.

Il vous intègre dans l'Eglise, la société des croyants, et vous rend participant de l'Amitié Aristotélicienne.
Il permet d'affirmer que vous reconnaissez en Dieu à la fois le moteur du monde, la pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde.
Il permet d’affirmer reconnaître l’Eglise Aristotélicienne comme votre guide dans la connaissance de Dieu, et de jurer lui rester fidèle ainsi que de reconnaître son autorité, car elle est la seule représentante sur terre de l'Etre Divin.
Il confirme que vous acceptez tout cela de votre propre volonté pour le salut de votre âme en vue de la résurrection près de Dieu dans la contemplation éternelle de Sa Beauté.
Enfin, il permet de faire apparaître votre mon comme étant baptisé et serviteur de Dieu Tout Puissant.
Il vous ouvre en plus de la voie vers Dieu, la possibilité de servir la cité en participant à la vie de l’église, il vous permettra d’être reconnu par votre curé comme confesseur et même peut être d’obtenir un poste dans l’église au service de Dieu et de la parole d’Aristote.
De même vous vous ouvrez les portes du paradis.

Avant de continuer, confessons nous afin de pouvoir recevoir le baptême lavés de tous pêchés. Mes enfants répétez après moi. [/b]

Citation :

Nous confessons à Dieu et à ses prophètes Aristote et Christos avoir péché par pensées, par action et par omission.
C'est notre faute ! C'est notre faute ! C'est notre très grande faute !
C'est pourquoi nous demandons à Dieu, dans sa grande miséricorde et par l'intercession de ses prophètes Aristote et Christos de nous pardonner.


Jujux84 pouvait voir achillle qui écoutait attentivement. Il savait l'importance qu'avait ce moment pour celui qui se présentait aujourd'hui devant lui.

Recitons mes enfants le Credo Aristotélicien, symbole de notre foy.



reponse du baptisé


Le moment tant attendu du serment approchait.

Mon fils approchez vous des fonds baptismaux.



achillle, vous vous engagez par le baptême à entrer pleinement dans la foi en Dieu et en ses deux prophètes Aristote et Christos. Mais il faut savoir que le baptême est un début, non une fin. C'est le début d'une vie entièrement centrée sur Dieu dans son Amour et dans l'amitié de son prochain.

Vous, achillle enfant de Dieu, voulez-vous appartenir pleinement à l’Eglise Aristotélicienne ?
Acceptez-vous de vivre selon les préceptes de cette Eglise pour Dieu et vos semblables ?
Jurez-vous d’aimer le seul Dieu comme il vous aime ?


Jujux attendit la réponse de ce dernier.

reponse du baptisé


Jujux écouta avec attention les réponses de achillle. Il était maintenant certain que son souhait était de rejoindre la famille Aristotélicienne.

Découvrons maintenant un passage du Livre des Vertus




Citation :
Mais Dieu était parfait, alors que Sa création était imparfaite. Alors qu’Il était conscient de Lui-même, Sa création ne pensait pas. Alors qu’Il choisissait ce qu’Il faisait, Sa création ne faisait que s’adapter. Alors qu’Il était capable de créer, Sa création ne faisait que se suffire à elle-même. Alors qu’il voulait aimer Sa création et être aimé d’elle en retour, elle en était incapable.Dieu réunit alors l’amour qu’Il avait en Lui. Il en fit l’esprit, qui ne pouvait être ni touché, ni vu, ni senti, ni goûté, ni entendu,car il était différent de la matière. L’esprit contenait l’intelligence, composée de la raison et des sentiments. Dieu y avait mis le plus de Lui-même: la capacité de choisir et celle de ressentir. Le Très Haut associa la matière à l’esprit, pour que ce dernier puisse exister en harmonie avec le monde, et nomma le tout “vie”.

Mais la vie était imparfaite. Bien que créée par Dieu et composante de Lui, elle n’était pas Lui tout entier. Sa capacité de choisir était partielle, car son savoir et son pouvoir n’était pas illimités. Sa capacité de ressentir était tronquée, car elle était composée de matière, neutre et impersonnelle. Mais Dieu voulait aimer la vie et que la vie l’aime en retour.

Mais, pour que Dieu et la vie puissent s’aimer mutuellement, il fallait que cette dernière s’efforce constamment de se rapprocher de la perfection divine. Car elle était incapable de l’égaler. Le Très Haut créa donc le troisième mouvement: les choses supérieures iraient vers Dieu. Ainsi, la matière dont la vie était composée étant une chose lourde, elle fut posée sur le monde, car elle allait vers le bas. Mais, comme elle était aussi composée d’esprit, qui était une chose supérieure, elle tendrait vers la perfection divine.

Et sur le monde, la vie prit une multitude de formes, des plus petites aux plus grandes. Les végétaux s’emplissaient de la lumière des étoiles, couvrant ainsi le monde d’une couche de verdure. Les animaux gambadaient ou voletaient entre les végétaux. Ainsi, alors que Dieu semblait immobile, la vie se manifestait par un mouvement incessant. En effet, Dieu, étant éternel, n’était pas soumis à ce besoin perpétuel de mobilité qui faisait que la vie était sans cesse en activité. Il paraissait ainsi être immobile. Mais c’est cette action ininterrompue que Dieu aimait par dessus tout observer dans Sa création.

Mais Dieu n’avait pas conçu le mouvement de la vie comme une force infinie et, pour qu’il se perpétue, il fallait que l’animal broute le végétal, que le prédateur dévore la proie, et que les cadavres d’animaux pourrissent pour nourrir les végétaux. Ainsi, la mort faisait partie intégrante de la vie. Mais, pour que cela ne détruise pas Ses créatures, Dieu partagea chaque espèce en deux principes complémentaires, qu’il appela masculin et féminin. Tous deux étaient égaux et devaient se rechercher pour s’unifier, et ainsi perpétuer la vie.

Ainsi, de la vie Dieu créa le temps, où la mort succède à la vie, la vie à la mort, et la progéniture à ses géniteurs. De même, l’eau rejoignait le ciel pour descendre sur terre et alimenter les rivières, et le feu sortait des volcans pour alimenter la terre, qui s’accumulait pour nourrir le feu en son sein. Le monde tout entier était uni dans un mouvement perpétuel de vie, alors que Dieu paraissait immobile, échappant aux contraintes du temps.


Dieu créa l'homme pour habiter la création. Il donna à l'homme l'esprit, lui permettant ainsi de se distinguer des autres créatures de la création. Avec ce don, l'homme devint le fils de Dieu. De par le baptême, l'aristotélicien se reconnait comme étant le fils de Dieu. Il reconnait la création et le paradis solaire.

Jujux prit une coupe d'eau qu'elle versa sur le front du baptisé




Je te baptise au nom de l’Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l’amitié de tous les Saints et pour l’amour du Créateur de l’humanité.

Le diacre Jujux lui tendit un cierge et une médaille en disant




Que cette flamme et cette médaille soient les témoins de ta foi ! Porte cette foi autour de toi.

J'invite maintenant les baptisés à venir communier.







Jujux attendit que tous les fidèles aient communié puis il dit

Allez dans la paix de Dieu.

Jujux s'avança vers achillle et lui donna une franche accolade fraternelle.

Toutes mes félicitations mon fils
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean de Puisaye
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 23
Localisation : Archidiocèse de Sens
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: [Baptême] Exemples divers   Dim 13 Sep 2009 - 14:07

Jean, installé devant la porte de l'église, s'employait à saluer les Paroissiens qui étaient venus nombreux pour le baptême de Messire Toto. Ce dernier était déjà installé au premier rang aux côtés de son Parrain Messire Jacques Apasdit et de Dame Charlotte Fraisesdesbois.

Bienvenue à vous...

...

Jean s'éclipsa vers la sacristie quelques instants.
Il alla sonner les cloches 7 fois comme à son habitude pour que les anges aussi soient appelés.[/i]

...

Jean revint s'installer derrière l'autel en ayant bien prit soin de se munir d'une jatte d'eau bénite qu'il déposa sur l'autel.

Chers Fidèles et Croyants,

Bienvenue à tous en ce jour où Messire Toto va venir nous rejoindre dans la grande famille des Fidèles de notre Eglise.
Nous allons prier et nous confesser aux yeux du Très Haut. Vous pourrez alors découvrir un passage du Livre des Vertus et nous pourrons accueillir le nouveau membre dans la famille Aristotélicienne.

Commençons donc notre confession
car c'est par la confession que peuvent être pardonnés nos pêchés et que Dieu pourra juger nos changements.

Répétez après moi :

Je confesse à Dieu Tout-puissant,
A tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis,
Parce que j'ai beaucoup péché, en pensée,
En parole, en action et par omission.
Oui, j'ai vraiment péché.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis,
De prier le Créateur pour moi.
Que le Très Haut nous accorde le pardon,
L'absolution et la rémission de tous nos péchés.

Amen


Jean prêta attention au futur baptisé et à ses Parrain et Marraine pour vérifier s'ils participaient bien à la prière.

...

Répétez encore après moi afin de clamer notre foi au Très Haut avec le Credo unificateur de notre Eglise :

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN


A nouveau, Jean prêta attention au futur baptisé et à ses Parrain et Marraine pour vérifier s'ils participaient bien à la prière.

...

Ecoutons maintenant un passage du Livre des Vertus.

Jean ouvrit le livre à la page qu'il avait marqué et commença à lire.


Citation :
LIVRE DES VERTUS - Livre 1, le Mythe Aristotélicien - Partie VII, l'amour.
“Nous sommes certes enchaînés à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour.”
Alors Dieu dit : “Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer tes semblables.
Dans cet extrait, nous pouvons voir que Dieu a choisi les humains pour devenir Ses enfants. Car l'Homme a la capacité d'aimer le bon et le juste, de suivre la voie de la vertu.
Les Apôtres de Dieu ont laissé des guides pour les hommes pour leur expliquer le chemin : ce sont les prêtres de l'Eglise.

Alors pour marquer son choix individuel sur le chemin de la vertu, vous qui êtes croyant, adressez-vous aux représentants de l'Eglise afin de recevoir le Sacrement du Baptême et vous pourrez ainsi affirmer à tous et à Dieu votre appartenance à la Famille des Enfants de Dieu.


Jean ferma le livre avec précaution, puis prit un parchemin.

Voici un extrait de la doctrine de l'Amitié Aristotélicienne :
Citation :

"L'Amitié Aristotélicienne" au sens large, qui est une communauté de vie.
Cette communauté est formée par les Croyants et les Fidèles.

Par le Baptême chaque Croyant est introduit dans une union spirituelle en puissance qui est donc un contact spirituel avec tous les autres Fidèles baptisés.

Le Baptême introduit le Fidèle dans une union avec les autres baptisés et une communion avec les Saints.

Le Baptême, ou rite d'entrée dans l'Eglise Aristotélicienne, donne au nouveau Fidèle les prémisses de l'amitié Aristotélicienne parfaite. Cette amitié est encore en puissance et demande à être développée par un contact avec Dieu dans la prière et les sacrements, et aussi par le témoignage de douceur et de compassion avec les autres.

Le Baptême introduit donc dans une famille divine et humaine.
- Divine car il met en relation avec Dieu.
- Humaine car il intègre dans la société humaine de l'Eglise Aristotélicienne.
Le Baptême est donc comme une porte au seuil de la maison de Dieu et qui mène à la voie vertueuse tracée par Aristote pour arriver au Paradis du Très Haut.

...

Je vais vous citer un autre passage du livre des vertus.

Vita de christos, chapitre 12 a écrit:
" Maître, supplia-t-il, à la plus grande surprise du Tribun, je voudrais vous suivre et faire partie de cette communauté de fidèles. Comment dois-je faire ? Je sais que je suis pêcheur et que j’ai servi un mauvais maître, mais je t’en prie, dis-moi comment me faire pardonner ! "

Alors Christos le releva et sous le regard médusé des romains, il prononça ces mots :
" Pêcheur, je te le dis, tu viens de faire la première chose que les fidèles devront faire ; se montrer humble et confesser leurs pêchés. Ainsi, si ton repentir et sincère, Dieu te pardonnera. "

Christos se tourna vers ses apôtres, et continua :

" Et vous, que les fautes commises par vos ouailles leurs soient pardonnées si elles viennent les confesser à vos oreilles, et qu’elles sont prêtes à en faire pénitence."

Alors, Christos s’approcha de la fontaine, et dit encore au Centurion :
" Par la grâce de l’éternel, je vais te laver de tes péchés, te ceignant d’eau, source de vie. "

Et Christos plongea ses mains jointes sous le jet de la fontaine. Il aspergea la figure du Centurion de cette eau en chuchotant ces paroles :

" Seigneur, daigne laver cet homme de ses pêché, et lui donner ainsi une nouvelle naissance parmi les croyants ! Au nom du Très Haut. Amen "

Puis, Christos nous appela à lui, nous, ses apôtres et, les uns après les autres, il nous ceignit de l’eau de la fontaine, nous faisant naître à nouveau. Il nous dit : " Mes apôtres, tant hommes que femmes, par la grâce de Dieu, vous voici lavés de vos péchés. A vous de Lui montrer que vous saurez vous montrer digne de cet honneur qu’Il vous fait, car le sacrement du baptême pourra être retiré à quiconque en trahit l’essence."

Aujourd'hui Toto souhaite rejoindre la famille des Fidèles de Dieu.
Son Parrain Jacques Apasdit et sa Marraine Dame Charlotte Fraisesdesbois l'accompagneront sur sa nouvelle voie.


Jean se tourna vers Dame Charlotte Fraisesdesbois avec un cierge allumé.

Dame Charlotte Fraisesdesbois, parrainer et guider un enfant du Très-Haut sur le chemin des Vertus n'est pas aisé, êtes-vous prête ?

...

Jean se tourna vers Messire Jacques Apasdit avec un cierge allumé.

Messire Jacques Apasdit, parrainer et guider un enfant du Très-Haut sur le chemin des Vertus n'est pas aisé, êtes-vous prêt ?

...

Jean se tourna vers Messire Toto.

Toto, entrer en la grande famille aristotélicienne n'est point un engagement à prendre à la légère. L'aristotélicien est celui qui fait le choix de vivre selon les préceptes de la vertu, et dans le respect du principe de l'amitié.

Es-tu prêt, mon fils, à te joindre à notre famille ?


...

Bien, maintenant, écoutons la parole du prophète ...
Jean lut un parchemin :
Citation :
L'amitié est ce qu'il y a de plus nécessaire pour vivre. Car sans amis personne ne choisirait de vivre, eût-il tous les autres biens. Et dans la pauvreté comme dans toute autre infortune, les hommes pensent que les amis sont l'unique refuge. L'amitié d'ailleurs est un secours aux jeunes gens pour les préserver de l'erreur ; aux vieillards, pour leur assurer des soins et suppléer à leur manque d'activité dû à la faiblesse ; à ceux enfin qui sont dans la fleur de l'âge, pour les inciter aux nobles actions, car on est alors plus capables à la fois de penser et d'agir.

Il te faut maintenant, mon fils, réciter le serment d'allégeance. Répète après moi.
Citation :


...

Jean prit la coupelle d'eau bénite et versa de l'eau sur le front de Toto en disant :
Toto, reçois cette eau, qu'elle lave ton âme de tous ses péchés et te fasse renaître à la vie nouvelle que débute aujourd'hui.

Si tu poursuis ton existence vers la vertu, tu sera accueilli par Dieu au Paradis en revanche si tu trahis ton serment, tu sera condamné aux Enfers.

Jean donna un cierge éteint à Toto et se tourna vers la Marraine et le Parrain.
Les cierges que je vous ai confié, sont marqués de l'alpha et de l'omega. Ils sont le symbole du début et de la fin de tout, selon le jugement du Tout Puissant. Ils sont également le symbole de la lumière qui illumine la voie pour ne pas se tromper de chemin.
Au nom de l'Eglise je vous les ai confié, et maintenant en tant que Marraine et Parrain, vous pouvez en transmettre la flamme à Toto pour qu'à son tour il puisse être éclairé et s'appuyer sur vous.


Tandis que les flammes des cierges des parrain et marraine allumaient celui de Toto, Jean ajouta :
Toto, reçois ce cierge en souvenir de ton baptême, et reçoit cette flamme qui te rappellera le Paradis du Très-Haut, apporte à ton tour la lumière aux Hommes qui sont dans l'ombre de l'ignorance de l'Amour de Dieu le Créateur de toutes choses.


Jean prit la médaille qui était sur l'autel et la remit à Toto.
Je te remets cette médaille pour preuve de ton entrée au sein de notre Eglise.

Félicitations cher Fidèle !

Jean lui tendit un parchemin.

Citation :
Certificat de Baptême de Messire Toto


Moi, Jean de Puisaye, Vicaire Diocésain de Nevers, Curé de Tonnerre, certifie devant le Très Haut, et sous le regard d’Aristote,

Avoir procédé au baptême de Messire Toto.

La cérémonie eut lieu le 5 septembre de l'an de grâce MCDLVII en l'église Saint Thomas de Tonnerre.

Ad perpetuam rei memoriam

Lu et approuvé par la personne susmentionnée
Fait à Tonnerre le 5 septembrede l'an de grâce 1457 de Notre Seigneur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean de Puisaye
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 23
Localisation : Archidiocèse de Sens
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: [Baptême] Exemples divers   Mer 25 Nov 2009 - 6:43

Offices :
- 15/02/1457 en l'Eglise Sainte Nitouche de Cosne par Jean de Puisaye, Vicaire Diocésain/Paroissial
- 05/04/1457 en l'Eglise Saint Thomas de Tonnerre par Jean de Puisaye, Vicaire Diocésain

Contenu (IG) :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean de Puisaye
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 23
Localisation : Archidiocèse de Sens
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: baptême posthume   Mer 25 Nov 2009 - 6:55

Citation :
SAMEDI 27 JUIN 1457 à partir de 10h00
en l'église Saint Thomas de Tonnerre
sera célébrée une
MESSE DU SOUVENIR

en l'honneur de
Dame Auralie de Bon en Chablais, schwester de l'ordre teutonique
ainsi que de sa jeune fille :
Annabelle de Bon en Chablais âgée de un mois,
qui recevra à cette occasion le baptême posthume
exceptionnellement autorisé par Monseigneur Lolotlse, Evêque du Diocèse.

Cette messe du souvenir sera célébrée
par Jean de Puisaye, au titre de Vicaire du Diocèse,
assisté par l'Abbesse Narcotic, Curé de Tonnerre.



...

Jean sonna lentement le glas sept fois, afin que symboliquement les sept Archanges puissent entendre, et que les proches, Fidèles et Croyants soient conviés.


...

Le jeune homme blond d'environ une quinzaine d'années, vêtu d'une robe de bure noire, ceinturé d'un chapelet, et portant la médaille de Vicaire Diocésain à une chaine au cou, ainsi que celle de Sergent de Police portée en broche, attendait sereinement les Paroissiens devant l'autel.
Deux cercueils ouverts avaient été installés sur les marches. Deux cierges avaient été disposés aux bouts de chaque cercueil.



...

Il répondit ainsi à une demande de parler en privé après la messe :
Je suis à votre disposition ma Fille en tant que Vicaire et assistant du Curé de Tonnerre, ainsi que l'Abbesse Narcotic, Curé en charge de la Paroisse de Tonnerre qui m'assistera lors de cette cérémonie.

Jean sourit un peu tristement, se rendant compte que pour les personnes n'étant pas habituées à la hiérarchie religieuse du Diocèse, pourraient avoir des difficultés à suivre. Il fallait donc qu'il commence par se présenter avant tout au début de sa cérémonie.



Pour les personnes qui ne me connaissent pas je suis Jean de Puisaye, Vicaire Paroissial de Tonnerre et Vicaire Diocésain de Nevers assistant directement notre Evêque du Diocèse.
C'est à ce dernier titre que je vais officier cette cérémonie.

Exceptionnellement un baptême posthume a été accordé par Monseigneur Lolotlse garant de l'Eglise en ce Diocèse, pour la jeune Annabelle de Bon en Chablais âgée d'un mois.

Nous sommes réunis ici et ce jour pour la messe du souvenir de Dame Auralie de Bon en Chablais, Schwester de l'Ordre Teutonique, et de sa fille Annabelle de Bon en Chablais.
Merci d'être venus pour partager ce dernier moment avec elles.


Chers Fidèles et Croyants,

Nous allons prier ensemble afin de clamer notre foi au Très Haut avec le Credo unificateur de notre Eglise. Répétez après moi :


Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN


...

Jean entendit et vit l'Abbesse Narcotic avec un encensoir, le rejoindre dans le coeur de l'église.


...

Après quelques instants, Jean poursuivit.

Nous allons procéder d'abord au baptême.

Jean ouvrit le Livre des Vertus et le déposa sur l'autel pour en faire la lecture.


Je vais vous citer un extrait de la vie de Christos.

Vita de christos, chapitre 12 a écrit:
" Maître, supplia-t-il, à la plus grande surprise du Tribun, je voudrais vous suivre et faire partie de cette communauté de fidèles. Comment dois-je faire ? Je sais que je suis pêcheur et que j’ai servi un mauvais maître, mais je t’en prie, dis-moi comment me faire pardonner ! "

Alors Christos le releva et sous le regard médusé des romains, il prononça ces mots :
" Pêcheur, je te le dis, tu viens de faire la première chose que les fidèles devront faire ; se montrer humble et confesser leurs pêchés. Ainsi, si ton repentir et sincère, Dieu te pardonnera. "

Christos se tourna vers ses apôtres, et continua :

" Et vous, que les fautes commises par vos ouailles leurs soient pardonnées si elles viennent les confesser à vos oreilles, et qu’elles sont prêtes à en faire pénitence."

Alors, Christos s’approcha de la fontaine, et dit encore au Centurion :
" Par la grâce de l’éternel, je vais te laver de tes péchés, te ceignant d’eau, source de vie. "

Et Christos plongea ses mains jointes sous le jet de la fontaine. Il aspergea la figure du Centurion de cette eau en chuchotant ces paroles :

" Seigneur, daigne laver cet homme de ses pêché, et lui donner ainsi une nouvelle naissance parmi les croyants ! Au nom du Très Haut. Amen "

Puis, Christos nous appela à lui, nous, ses apôtres et, les uns après les autres, il nous ceignit de l’eau de la fontaine, nous faisant naître à nouveau. Il nous dit : " Mes apôtres, tant hommes que femmes, par la grâce de Dieu, vous voici lavés de vos péchés. A vous de Lui montrer que vous saurez vous montrer digne de cet honneur qu’Il vous fait, car le sacrement du baptême pourra être retiré à quiconque en trahit l’essence."

...

Aujourd'hui Annabelle de Bon en Chablais, va rejoindre la famille des fidèles de Dieu.
Nous tous ici présents seront les Parrains et les Marraines qui l'accompagnerons.


Jean se rapprocha du cercueil d'Annabelle.

Entrer en la grande famille aristotélicienne n'est point un engagement à prendre à la légère. L'aristotélicien est celui qui fait le choix de vivre selon les préceptes de la vertu, et dans le respect du principe de l'amitié que ce soit dans la vie ou dans le Paradis de Dieu.

Jean de Puisaye prit une fiole d'eau bénite à la main.

Je propose que tous les Fidèles présents ici, récitions le serment d'allégeance au nom d'Annabelle. Répétez après moi.
Citation :
Je reconnais en Dieu le moteur du monde, la pensée suprême est la cause efficiente et finale du monde. Je reconnais l'Église Aristotélicienne comme mon guide dans la connaissance de Dieu et je jure de lui rester fidèle ainsi qu'à son autorité, seul représentante sur terre d'être divin.

J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut de mon âme en vue de ma résurrection près de Dieu dans la contemplation éternelle de Sa beauté. Je désire que mon nom apparaisse comme baptisé et serviteur de Dieu Tout Puissant.

...

Citation :
mère narcotic tres émue , sensible à la douleur du ritter Ramon et de ses proches récita le serment

Je reconnais en Dieu le moteur du monde, la pensée suprême est la cause efficiente et finale du monde. Je reconnais l'Église Aristotélicienne comme mon guide dans la connaissance de Dieu et je jure de lui rester fidèle ainsi qu'à son autorité, seul représentante sur terre d'être divin.

J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut de mon âme en vue de ma résurrection près de Dieu dans la contemplation éternelle de Sa beauté. Je désire que mon nom apparaisse comme baptisé et serviteur de Dieu Tout Puissant.

...

Jean déposa quelques gouttes d'eau bénite sur le front d'Annabelle en disant :
Annabelle, par cette eau bénite, ton âme sera lavée de tout péché et ce baptême t'accompagnera à jamais dans le coeur des Fidèles de l'Eglise.


Le Vicaire déposa ensuite un cierge à côté du petit cercueil.
Ce cierge marqué de l'alpha et de l'omega, est le symbole du début et de la fin de tout, selon le jugement du Tout Puissant.

Par ce symbole de la fin de tout il ne faut pas voir une fin définitive mais une renaissance au Paradis de Dieu.

Annabelle, je te remets ce cierge en souvenir de ton baptême. Que ton souvenir apporte à la lumière aux coeurs des Hommes qui sont dans l'ombre de l'ignorance de l'Amour de Dieu le Créateur de toutes choses.


Je te remets cette médaille pour preuve de ton entrée au sein de notre Eglise.

Jean déposa la médaille sur la poitrine de l'enfant.

...

Jean ouvrit le Livre des Vertus sur l'autel.

Ecoutons maintenant un passage du Livre des Vertus :



Citation :
Et Dieu parla à Ysupso : “Vois. Ces hommes et ces femmes qui sont maintenant unis dans l’attente du jugement de leur âme. Je vous ai fait aspirant à la vertu et J’ai fait celle-ci de telle manière que si l’un d’entre vous la pratiquait, elle se communiquerait aux autres.” Je reconnaissais là l’enseignement d’Aristote et les paroles de Christos ! “Il y avait un but à cela, ajouta-t-il, Me servir, M’honorer et M’aimer, mais aussi vous aimer les uns les autres. Je suis la main invisible qui guide vos pas, mais nombre d’entre vous se sont détournés de Ma Parole.”

“Vous êtes jugés un à un lorsque vous mourrez, mais cela ne sera pas toujours le cas. En effet, j’ai laissé la créature à laquelle Je n’ai pas donné de nom prouver ses dires, selon lesquels c’est au fort de dominer le faible. Si, encore une fois, vous vous détournez de Moi en trop grand nombre, ce que tu as vu dans la flaque s’accomplira. Si vous oubliez à nouveau l’amour que J’ai pour vous et que vous ne m’aimiez plus à nouveau, cela sera vérité. Si Ma parole, révélée par Aristote et Christos n’est plus écoutée, Je détruirai le monde et la vie, car l’amour n’en sera plus le sens. Alors, prends garde à ne pas laisser Ma parole se perdre dans les gouffres de l’oubli.”

Voilà pourquoi je vous révèle cela. La vertu doit guider chacun de nos pas. Chacun doit la transmettre à son prochain. Telle est la Parole de Dieu.
Jean ferma et rangea le Livre des Vertus avec précautions. Laissant aux Paroissiens quelques instants pour méditer la lecture.

Jean reprit la parole.


Dieu nous rappelle là par l’intermédiaire de Ysupso que notre destin à tous est lié.

Béni celui qui suit l'enseignement de l'Eglise,
    Car l'Eglise aide à comprendre le message de Dieu.

Béni celui qui aime selon l'Amitié Aristotélicienne,
    Car il sera aimé de Dieu.

Béni soit celui qui suit la voie de la Vertu,
    Car il sera accueilli dans le Paradis de Dieu.


Aujourd'hui, nous sommes réunis pour saluer deux de nos soeurs qui s'apprêtent à se présenter devant Dieu pour leurs jugements.

Aujourd'hui et à jamais, sachons tous rappeler à sa famille que nous restons disponibles auprès d'elle pour l'assister dans son deuil.


Tout à l'heure, le glas a sonné sept fois à l'ouverture de cette messe du souvenir.
Car sept est le nombre des Anges dépositaires des vertus : Gabriel prêchant la tempérance, Georges l’amitié, Michel la justice, Miguaël le don de soi, Galadrielle la conservation, Sylphaël le plaisir et Raphaëlle la conviction.
Et sept est le nombre des Anges qui nous observent plus attentivement en cet instant.

Alors prenons chacun un moment de recueillement personnel, pour nous rappeler les moments passés auprès de Dame Auralie de Bon en Chablais et de sa fille Annabelle, et nous préparer à les laisser poursuivre sur la voie des vertus selon la justice de Dieu.


...

Jean fit le tour de l'autel et se plaça entre l'autel et le grand cercueil.

La fumée de l'encensoir que l'Abbesse Narcotic, va apporter autour des cercueils symbolise le pouvoir des âmes pures à s'élever auprès de Dieu.

Jean attendit que Narcotic fasse le tour des deux cercueils avant de poursuivre.

...

Citation :
mère narcotic s'avança prés des deux cercueils ;

elle souleva le vase sacré empli d'encens incandescants
et le balança dans les airs afin que la fumée purifie les ames des defuntes;

elle fit le tour des cercueils donnant plusieurs coups d'encensoirs;
le silence était lourd dans la petite chapelle et le cliquetis des chainettes soutenant le vase sacré resonnait lugubrement

...

Aujourd'hui Dame Auralie de Bon en Chablais tu es prête pour que nous te remettions aux mains de la terre, car Dieu a créé la terre pour que nous y vivions. Dieu a créé l'Homme de poussière et à la poussière nous retournerons.

Jean s'approcha de l'un des deux grands cierges du niveau du grand cercueil.
La lumière de ce cierge représente l'âme de Dame Auralie. En éteignant cette flamme nous allons permettre à son âme de s'élever en volute auprès de Dieu.
Le Vicaire éteignit la flamme en soufflant. La fumée s'éleva.

Jean s'approcha du second grand cierge du grand cercueil.

La lumière de ce cierge représente notre attachement à Dame Auralie vivant parmi nous. En éteignant cette flamme, nous permettons à sa vie de rester présente à jamais dans nos cœurs ainsi tant que nous vivrons, elle vivra en nous.

Le Vicaire éteignit la flamme avec ses doigts.

...

Aujourd'hui Annabelle de Bon en Chablais tu es prête pour que nous te remettions aux mains de la terre, car Dieu a créé la terre pour que nous y vivions. Dieu a créé l'Homme de poussière et à la poussière nous retournerons.

Jean s'approcha de l'un des deux grands cierges du niveau du petit cercueil.
La lumière de ce cierge représente l'âme de Damoiselle Annabelle. En éteignant cette flamme nous allons permettre à son âme de s'élever en volute auprès de Dieu et de sa mère qui l'attend déjà.
Le Vicaire éteignit la flamme en soufflant. La fumée s'éleva.

Jean s'approcha du second grand cierge du petit cercueil.
La lumière de ce cierge représente notre attachement à Damoiselle Annabelle vivant parmi nous. En éteignant cette flamme, nous permettons à sa vie de rester présente à jamais dans nos cœurs ainsi tant que nous vivrons, elle vivra en nous.
Le Vicaire éteignit la flamme avec ses doigts.

Maintenant si vous le désirez vous pouvez présenter vos condoléances à Messire Baron Ramon et ses proches, et vous incliner devant les cercueils.


Jean s'installa sur le côté pour laisser passer les Fidèles qui désiraient saluer les cercueils.
Puis il écoutera les proches qui souhaiteraient lui parler.

Et enfin il attendrait aussi plus longtemps pour assister à la fermeture des cercueils afin de pouvoir apposer les scellés de cire avec ses tampons de Vicaire et de Sergent, pour que le retour des corps sur leur terre familiale.


...

Jean qui était ancien Maître Artisan Menuisier-Charpentier aida à sceller les cercueils et y apposa ses sceaux de Sergent Police et de Vicaire Diocésain, sur la cire qu'il ajouta sur les visses.

Ainsi la circulation des corps ne devrait poser aucun problème sur le territoire Bourguignon.

Jean venait de finir son ouvrage, lorsqu'un chat blanc vint se frotter contre ses jambes en miaulant.
Jean se baissa et le prit dans ses bras, il salua de la tête l'assemblée et partit alors que ses larmes commençaient à perler. En s'éloignant, il dit simplement à son chat en le caressant :
Non ce n'est pas elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Baptême] Exemples divers   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Baptême] Exemples divers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» PPS voyages (divers)
» Baptême de Thequeen1
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» [Divers] Menu transcendant et prêche

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province ecclésiastique de Sens :: Les Institutions Archiépiscopales de Sens :: Séminaire de Sens :: Liturgies et Dogmes-
Sauter vers: