Province ecclésiastique de Sens
Sois le bienvenu, Enfant du Très-Haut !

Avant que de te perdre dans les méandres du palais archiépiscopal, présente-toi au garde du Grand Porche qui te conduira où tu le souhaites.

Que le Très-Haut t'ait en Sa Sainte Garde !



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mariage] Exemples de mariages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Andrus de Nivellus
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: [Mariage] Exemples de mariages   Dim 16 Nov 2008 - 10:08

I . Comment faire un mariage ?
II . Exemple de mariage .

Le mariage


A) Informations

Le mariage est un évenement très personnel. Ceci n'est que la base. Il est recommandé de faire beaucoup de RP également concernant les mariés du genre "Ils sortirent main dans la main de l'église alors que des enfants leur jetaient des pétales de rose" que je ne met pas dans ce mariage type. La lecture de cet extrait de la Création est celui le plus souvent utilisé lors d'un mariage mais vous pouvez en mettre un autre, si vous en trouvez un qui soit adapté. Ici x est l'homme et y la femme

B) La messe

1) Accueil des fidèles

2) Ouverture de la cérémonie

Citation :

LECTURE ET HOMELIE EN RAPPORT AVEC LE SACREMENT DU MARIAGE

3) Credo
Récitation du credo par les fidèles


4) Célébration du mariage
Prêche décrivant les deux époux, ce qu'ils ont fait, les postes qu'ils occupent ou occupaient, leur place dans la ville, leur rencontre, ...

Le mariage suppose que les deux époux s'engagent l'un vers l'autre librement et sans contrainte, qu'ils se promettent amour mutuel et respect pour toute la vie, qu'ils accueillent les enfants que Dieu leur donne, et les éduquent selon les écrits d'Aristote et la pensée de Christos. x et y, est-ce bien ainsi que vous voulez vivre dans le mariage ?
x : Oui
y : Oui
x : y veux-tu être ma femme ?
y : Oui, je le veux et toi x veux-tu être mon mari ?
x : Oui, je le veux. Moi, x, je te reçois comme épouse et je serais ton époux. Je promets de t'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves tout au long de notre vie.
y : Moi, y, je te reçois comme époux et je serais ton épouse. Je promets de t'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves tout au long de notre vie.
x : y, reçois cette alliance, signe de mon amour et de ma fidelité.
y : x, reçois cette alliance, signe de mon amour et de ma fidelité.

5) Communion
Amies, amis, communions ensemble


6) Fin de la cérémonie
Informations diverses sur la vie future des mariés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrus de Nivellus
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: [Mariage] Exemples de mariages   Dim 16 Nov 2008 - 10:08

Type de mariage possible :

Citation :
[ Mariage de François d'éspenioul et de Mathilde de Bogency ]

Lancelote, radieuse, le sourire aux lèvres, préparait la cérémonie avec le plus grand soin. Le mariage était sans doute la cérémonie qu'elle préférait célébrer. Il symbolisait, l'amour, l'union de deux etres, de deux personnes souhaitant vivre dans la vertu. Il symbolisait aussi le renouveau futur de la communauté avec les enfants a venir. Le moment est toujours merveilleux, une atmosphère particulière emplissait l'église. Tout le monde était comme transporter par le bonheur et le sacré de la cérémonie [ ... ] Une fois que tout fut fin pret, Lancelote fit sonner Les cloches Afin d'apeller les fidèles, la famille et les amis des mariés a entrer dans l'église.

Une fois que tous furent installé, et que le marié, patiement et anxieusement attendait l'arrivée de son futur beau père au bras duquel son aimée était. Ceux ci, s'avancait entre les deux rangées de fidèles. Elle était belle dans sa robe blanche symbole de la pureté virginale. Son père était ému, et le rictus qui se répétait sur sa joue, montrait bien toute son émotion. Il se contenait se brave homme, qui aujourd'hui marié sa fille, mais les larmes allait couler avant la cérémonie. Ces larmes de féliciter pour sa fille, et de tristesse de la confier à un autre. Il en allait ainsi de la vie... Pour consacrer ce début de cérémonie, les orgues accompagnaient ce "couple" jusqu'à ce que le père, remis entre les mains de son gendre la futur mariée.

Lancelote put alors débuter la cérémonie.




Dóminus vobíscum.
Et cum spíritu tuo.

Benedícat vos omnípotens Deus Pater
Amen.

Chers fidèles aujourd'hui est un jour heureux, un jour où Dieu nous fait un cadeau suplémentaire, nous montrant un peu plus la voie de la vertu et du bonheur futur qui nous attend dans son Paradis. Sentez vous mes bien chers freres, cette atmosphère si particulière ? Sentez vous cette joie vous emplir devant la félicité de nos deux paroissiens qui vont etre réunie devant Dieu pour l'éternité ? Oui l'éternité, mes bien chers freres, car la vertue et l'amour nous permette d'espérer cet autre cadeau de dieu qu'est la rédemption et le Paradis !

Lancelote marqua une courte pause et repris :


J'aimerai vous lire, pour commencer, un texte qui m'est cher et que d'un commun accord avec les futurs mariés nous avons choisi :


Citation :
Citation :
Livre II : Partie 2 : Vita de Christos, Chapitre 13

Citation :
[...]Natchiachia versa le vin de sa cruche dans la corne de Christos, et lui demanda :
" Maître, je suis en proie à un profond tourment de l’âme. Je voudrais te suivre dans tes enseignements, mais j’aime un homme qui habite ici et qui se nomme Yhonny, je l’aime d’un amour pur comme le diamant… Que dit Aristote sur cette question que dois-je faire ? "

Christos lui répondit: " Lorsque deux êtres s’aiment d’un amour pur et qu’ils souhaitent perpétuer notre espèce par la procréation, Dieu leur permet, par le sacrement du mariage, de vivre leur amour. Cet amour si pur, vécu dans la vertu, glorifie Dieu, parce qu’Il est amour et que l’amour que les humains partagent est le plus bel hommage qui puisse lui être fait. Mais, comme le baptême, le mariage est un engagement à vie, aussi, Natchiatchia, choisis judicieusement, car une foi que tu aura épousé Yhonny, vous ne pourrez plus vous y soustraire. " [...]

Chritos, ici, avec la sagesse qui le caractérise, nous montre le chemin de la vertu. Il réitère les assertations d'Aristote sur l'amour des hommes. N'oublions pas que Dieu nous a "élu" justement grace à cette amour propre à l'homme. Sachez donc respecter et vous montrer digne de ce choix en gardant toujours à l'esprit l'amour des hommes et la vertue. N'oubliez pas non plus que votre engagement n'est pas une simple union devant les hommes, mais devant Dieu lui meme. Si vous souhaitez renoncer ilen est encore temps. un fois la cérémonie fini, plus rien ne pourra etre fait.

Lancelote s'arreta, regarda les jeunes personnes et n'entendit rien. Elle ferma le livre qu'elle lisait et dit alors :

Alors mes bien chers freres, prions ensemble pour la réussite futur de ce mariage :




Devant nous, deux etres que nous conaissons bien vont s'unir. Aucun n'ignore l'implication de François d'éspenioul dans la vie de notre ville. Depuis maintenant fort longtemps il occupe le poste d'échevin, et il n'a jamais manqué d'appuyer auprès des autorités temporelles les diverses demande et conseils du clergé. Il s'est toujours montré un homme vertueux méritant aujourd'hui de voir son union consacrer par Dieu.

Nous connaissons moins bien la jeune femme qu'est Mathilde de Bogency. Elle n'habite que depuis peu ici. Mais elle a rejoind l'homme qu'elle aime après avoir recu la bénédiction de ses parents et n'a jamais manqué un office depuis lors. Nous pouvons présumer que cette dévotion persistera après son mariage.

La rencontre de ces deux personnes ne fut pas moins vertueuse que la vie qu'il semble menée. En effet, ces deux etre se sont rencontré à l'Eglise. Francois alors en déplacementpour représenter la ville à une foire, n'oubliant pas ses devoirs rencontra à la messe dominicale la belle Mathilde.

C'est pourquoi je célèbre avec tant de joie ce mariage.

Je tiens a rapeller que le mariage suppose que les deux époux s'engagent l'un vers l'autre librement et sans contrainte, qu'ils se promettent amour mutuel et respect pour toute la vie, qu'ils accueillent les enfants que Dieu leur donne, et les éduquent selon les écrits d'Aristote et la pensée de Christos. François d'éspenioul et Mathilde de Bogency, est-ce bien ainsi que vous voulez vivre dans le mariage ?


François d'éspenioul fièrement : Oui

Mathilde de Bogency avec la timidité d'une jeune femme : Oui

François d'éspenioul d'une voix vibrante et résonante : Mathilde de Bogency veux-tu être ma femme ?

Mathilde de Bogency plus confiante : Oui, je le veux et toi François d'éspenioul veux-tu être mon mari ?

François d'éspenioul toujours avec assurance et détermination : Oui, je le veux. Moi, François d'éspenioul, je te reçois comme épouse et je serais ton époux. Je promets de t'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves tout au long de notre vie.

Mathilde de Bogency, maintenant plus sure d'elle : Moi, Mathilde de Bogency, je te reçois comme époux et je serais ton épouse. Je promets de t'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves tout au long de notre vie.

François d'éspenioul emplie de joie : Mathilde de Bogency, reçois cette alliance, signe de mon amour et de ma fidelité.

Mathilde de Bogency émue et heureuse : François d'éspenioul, reçois cette alliance, signe de mon amour et de ma fidelité.

Lancelote alors vit le marié prendre les mains de son épouse, lui levait la voilette blanche et l'embrasser. Elle ne dit rien, mais un sourire se dessina sur son visage. Voyant le baiser devenir fougueux, elle se racla la gorge pour rapeller les deux etre à la réalité, leur signifiant que la nuit de noce n'était pas encore arrivée.

Préparons-nous maintenant à la célébration du repas, symbole de l’Amitié Aristotélicienne qui nous lie, en reconnaissant que nous sommes pécheurs.

    Je confesse à Dieu tout-puissant, je reconnais devant mes frères, que j'ai péché, en pensée, en parole, par action et par omission, oui, j'ai vraiment péché.
    C'est pourquoi je supplie les anges et tous les saints, et vous aussi, mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu.
    Amen.


Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde; qu'il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle.

Partageons ensemble le pain et le vin, symbole de l’amitié Aristotélicienne et du peuple des hommes réunis tous égaux devant Dieu et en toute humilité. Prions ensemble au moment de ce partage, prions le Seigneur pour ses biens faits, pour son amour et sa grande générosité.




Une fois, la communion terminée, les fidèles ayant repris leurs place, Lancelote voulut conclure cette belle cérémonie, par une note d'encouragement aux jeunes mariées.

Je tiens, tout d'abord à etre la première a vous féliciter mes chers enfants pour cette entrée dans l'age mure et réfléchie. Celui de la vertue. Je ne peux que vous invitez à suivre les préceptes de notre Sainte Eglise afin que vous réussisiez votre mariage qui de toute facon, sacré par Dieu ne peut que l'etre. Soyez heureux, et que votre lit soit fécond.

Tous alors félicitèrent le jeunes mariés ! Tous pouvaient le dire : Halleluia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrus de Nivellus
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: [Mariage] Exemples de mariages   Dim 16 Nov 2008 - 10:09

Autre exemple de Mariage :

Aujourd'hui était un grand jour, Vincent Diftain allait célébrer l'union de deux Tonnerrois : Dame Lenada et Sire Haldir. Tandis que les cloches sonnaient joyeusement dans le ciel bleu de cette belle journée, le Diacre revétit ses habits liturgiques dans la sacristie.

Puis, il entra dans l'Eglise et se recueilli devant la statut d'Aristote et la Croix de Christos. Il se plaça ensuite devant l'autel et attendit que les futurs mariés fassent leur entrée dans l'Eglise.


Voyant que tout le monde était arrivé, Vincent Diftain salua Messire Haldir et se rapprocha de l'autel.



Bonjour à tous, et bienvenus dans notre Belle Eglise Saint Thomas de Tonnerre.

Si nous sommes tous réunis ce jour dans la maison de Dieu, au milieu de votre famille et de vos amis, c'est pour vous unir vous Lenada et vous Haldir devant Dieu.

C'est une grande joie pour moi de vous recevoir ici et de pouvoir vous donner le sacrement du mariage qui sera le début de votre bonheur commun.


Pour commencer, recitons tous ensemble le Crédo de notre Eglise.



Vincent Diftain, monta alors en chaire pour lire deux passages du livre des Vertus.

Dans la Création, il nous est dit :



Citation :
Dieu partagea chaque espèce en deux principes complémentaires, qu'il appela masculin et féminin.
Tous deux étaient égaux et devaient se rechercher pour s'unifier, et ainsi perpétuer la Vie.

Lenada et Haldir se sont trouvés, ils se sont appréciés et sont tombés amoureux l'un de l'autre. C'est pour cela qu'ils sont devant nous aujourd'hui, afin de faire connaître à toute la communauté Aristotélicienne la pureté de leur Amour et ainsi s'unir devant Dieu et perpétuer la vie.

Dans la Vita de Christos, il nous est dit :



Citation :
Lorsque deux êtres s'aiment d'un amour pur et qu'ils souhaitent perpétuer notre espèce par la procréation, Dieu leur permet, par le sacrement du mariage, de vivre leur amour. Cet amour si pur, vécu dans la Vertu, glorifie Dieu, parce qu'il est Amour et que l'Amour que les humains partagent est le plus bel hommage qui puisse lui être fait. Mais, comme le baptême, le mariage est un engagement à vie.

Retenez bien ces mots, et prenez bien conscience qu'en vous unissant l'un à l'autre devant Dieu, vous vous engagez à vivre dans la vertu, en suivant le chemin tracé par Aristote et Christos et ceci pour toute votre vie.

Vincent Diftain redescendit de la Chaire et retourna devant l'autel, en souriant aux futurs mariés qui avaient écoutés la lecture des textes sacrés avec beaucoup d'attention. Il s'approcha d'eux et leur dit :

Le mariage suppose que les deux époux s'engagent l'un envers l'autre librement et sans contrainte, qu'ils se promettent amour mutuel et respect pour toute leur vie, qu'ils accueillent les enfants que Dieu leur donnera, et les éduquent selon les écrits d'Aristote et la pensée de Christos. Lenada est-ce bien ainsi que vous voulez vivre dans le mariage ?

Lenada : OUI

Et vous Haldir, est-ce bien ainsi que vous voulez vivre dans le mariage ?

Haldir : OUI

Avant d'échanger vos consentements, il me faut faire appel à la communauté Aristotélicienne présente, si l'un d'entre vous a une raison valable de s'opposer à cette union qu'il parle maintenant, ou bien se taise à jamais !

Après avoir laissé un temps de silence pesant, et constatant que personne ne s'était manifesté, Le Diacre reprit :

Vous pouvez maintenant échanger vos consentements.

Lénada : Haldir, veux-tu être mon mari ?

Haldir : Oui, je le veux et toi Lenada veux-tu être ma femme ?

Lenada : Oui, je le veux. Moi, Lenada, je te reçois comme époux et je serais ton épouse. Je promets de t'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves tout au long de notre vie.

Haldir : Moi, Haldir, je te reçois comme épouse et je serais ton époux. Je promets de t'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves tout au long de notre vie.

Nous allons maintenant procéder à l'échange de vos alliances. Sachez que celles ci seront pour vous, aux yeux de tous, le signe de votre union et de votre fidélité.


Que Dieu bénisse vos alliances et vous garde tous les deux dans l'amour et la fidélité.



Lenada : Haldir, reçois cette alliance, signe de mon amour et de ma fidelité.

Haldir : Lenada, reçois cette alliance, signe de mon amour et de ma fidelité.

Par la grâce de Dieu, Lenada, Haldir, je vous déclare mari et femme.

Dame Lilifay, Messire Cambronne, vous avez été témoins de ce mariage, par votre présence vous avez voulu montrer à vos amis Lenada et Haldir que vous étiez à leur côté.

Vous engagez vous à le rester ? A partager avec eux les bons moments de leur vie ? Mais aussi à les soutenir dans les mauvais moments ?


Citation :
Réponse des Témoins

Je vous remercie.

Avant d'achever cette cérémonie, tous ensemble, dans la paix et la joie, Communions !




La célébration du mariage de Dame Lenada et de Sire Haldir touche maintenant à sa fin, souhaitons leur une longue vie de bonheur et d'amour.

Allez en paix, mes enfants ! Et que le Très-Haut vous garde !


Tandis que le Diacre pronoçait ces derniers mots, les cloches de l'eglise se mirent alors à sonner joyeusement à toute volée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrus de Nivellus
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 629
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: [Mariage] Exemples de mariages   Dim 16 Nov 2008 - 10:21

Aujourd'hui était un jour magnifique , enfin Yeiayel et Eliestre allait s'unir dans les liens sacrées du mariage .
Andrus commença par faire sonner les cloches .




Chers enfants, prenez la peine d’entrer dans la maison de Dieu en ce jour de joie et de festivité...

Entrez ! entrez !



Le curé termine tranquillement de revêtir les ornements liturgiques, puis sort au devant des fidèles, le regard rayonnant de joie. Il monte à l'autel accompagné des enfants de choeur . Se retournant il descend quelques marches et va saluer la statue d'Aristote.


Andrus détaillait discrètement les invités...certains avaient fait l’effort de se vêtir de leurs plus beaux apparats…d'autres semblaient venir directement de la forêt...
Le marié était devant l'hotel

Le son de la marche nuptial retentit :


http://perso.wanadoo.fr/garry.holding/music/midi/mendel/wedding.mid


Les deux jeunes fidèles étaient magnifiques...leurs vêtements blancs donnaient un sentiment de pureté infini...c'était beau...

Andrus prît la parole


Chers fidèles, bienvenus dans la maison de Dieu



Bien chers Yeiayel et Elieste! C'est pour moi une joie immense de vous recevoir ici, afin que vous receviez des mains de l'Eglise le sacrement qui va faire votre bonheur. Ne prenez pas à la légère l'engagement que vous allez déclarer maintenant devant tous. Vous allez vous unir pour le meilleur et pour le pire, vous allez affronter des difficultés, des disputes et des tristesses. Mais avec l'aide de Dieu et l'enseignement d'Aristote, vous allez surmonter tout cela chaque jour, et donner à tous un exemple d'Amitié et de courage. Que Dieu vous bénisse !

Puis il parla a l'assemblée


Aujourd’hui, Yeiayel et Elieste, après long temps de fiançailles, vont unir leurs destinées, et se donner l’un à l’autre avec la bénédiction divine.

Ces deux enfants de Dieux vont s’unir devant Dieu pour l’éternité.
Soyez toujours témoin de ce sacrement et réjouissez vous.


Andrus , ouvrit ensuite un très vieil exemplaire du livre des vertus et commença la lecture



Citation :
Natchiachia versa le vin de sa cruche dans la corne de Christos, et lui demanda :
" Maître, je suis en proie à un profond tourment de l’âme. Je voudrais te suivre dans tes enseignements, mais j’aime un homme qui habite ici et qui se nomme Yhonny, je l’aime d’un amour pur comme le diamant… Que dit Aristote sur cette question que dois-je faire ? "

Christos lui répondit: " Lorsque deux êtres s’aiment d’un amour pur et qu’ils souhaitent perpétuer notre espèce par la procréation, Dieu leur permet, par le sacrement du mariage, de vivre leur amour. Cet amour si pur, vécu dans la vertu, glorifie Dieu, parce qu’Il est amour et que l’amour que les humains partagent est le plus bel hommage qui puisse lui être fait. Mais, comme le baptême, le mariage est un engagement à vie, aussi, Natchiatchia, choisis judicieusement, car une foi que tu aura épousé Yhonny, vous ne pourrez plus vous y soustraire. "

Comme cette dernière parole frappa d’étonnement l’assemblé, car l’époque était à l’inconstance… Natchiatchia reprit :

" Mais, Maître, seront-nous assez fort pour respecter ce choix et vivre sans pêcher ? "

Alors, Christos répondit :
" Sachez que l’humain doute par nature, que l’amour qu’il éprouve pour Dieu et pour son prochain peut connaître autant d’aléas que la vie comporte d’épisodes. Mais la vie vertueuse est un idéal vers lequel l’homme doit tendre. Et, dans son chemin, il peut s’aider de la prière. La prière peut en effet être le moyen pour tous de renforcer cet amour lorsque cela est nécessaire. N’oubliez pas non plus la puissance de la miséricorde, qui est accordée grâce à la repentance. "



Eliestre,Yeiayel , comprenez le sens de ces mots.
Votre amour est pur comme celui de Natchiatchia et de Yhonny.
Votre amour devra surmonter des épreuves, vous devrez surmonter les tentations et vous devrez le faire ensemble.
L’engagement de vous prenez aujourd’hui est l’engagement que vous prenez pour l’éternité devant Dieu.
Cet engagement est définitif et indissoluble…sachez donc ce à quoi vous vous engagez.

Montrez vous amoureux chaque jour que Dieu fait…sachez désamorcer les tensions avant qu’elle n’entachent la pureté de vostre amour.

Veillez à garder la flamme vostre amour aussi vive que celle qui vous anime en ce jour.
Souvenez vous de ce sacrement chaque jour de votre vie et ne rompez pas votre engagement.

Parfois, la tâche vous paraîtra difficile…mais sachez que Dieu est là pour vous.
Vous pourrez venir prier et vous confesser quand cela n’ira pas…mais vous êtes invité à venir aussi si ça va bien hein !



[/i]Le curé profitât de cet intermède pour refermer le livre des vertus...presque décomposé par une utilisation intensive...[/i]


Chers fidèles, prions ensemble




Andrus leva une paupière pour voir si tout le monde suivait…tout allait bien, dans l’ensemble tout le monde semblait suivre.

Une fois la prière achevée, le curé toussota et pris une inspiration avant de reprendre la parole


Chers fidèles,
Nous avons devant nous deux enfants de Dieu.

Eliestre , une charmante fille de nostre belle Conflans .
Jeune femme que nous connaissons tous très bien de part sa forte présence en halles et par son statut de conseiller municipale.

Ah, Eliestre, mon enfant, je me rappel encore le jour de vostre baptême...c'était hier et vous voilà déjà devant moi prête à vous marier...

...mes enfants, que le temps passe vite...

Le curé riait de bon coeur...puis il reprît

Combien de moutons on pu être tondus par vous depuis ce baptême...il y aurait surement bien de quoi faire une douzaine de houppelandes...


Et vous messire Yeiayel, vous que j'ai baptisé ce même jour...vous qu'il me fait également très plaisir de revoir icelieu.
Messire Yeiayel, fils de Conflas, grand producteur de légumes...qui ne vous a pas acheter un de vos beaux légumes gorgés de soleils...

A vous deux mes enfants, il y a de quoi faire un bon méchoui...
Le mouton d'un côté, les fayotes de l'autre...dites, vous m'en porterez une portion hein ?


Le curé toussotât, comme pour essayer de dissimuler les bêtises qu'il racontait

Mes chers enfants,
Quelle émotion...
Voilà que je retrouve icelieu deux jeunes enfants que je baptisais, il me semble, encore hier...


Andrus souriait...il était heureux pour ces deux jeunes fidèles qu'il connaissait bien...

Bien, passons maintenant aux choses sérieuses…
Le mariage suppose que les deux époux s'engagent l'un vers l'autre librement et sans contrainte, qu'ils se promettent amour mutuel et respect pour toute la vie, qu'ils accueillent les enfants que Dieu leur donne, et les éduquent selon les écrits d'Aristote et la pensée de Christos.

Eliestre ,Yeiayel , est-ce bien ainsi que vous voulez vivre dans le mariage ?

Andrus regarda les 2 enfants de Dieu en attendant leur réponse



Yeiayel :Oui je le veux

Eliestre : OUi Oui , je le veux ^^

Andrus reprît la parole d'un ton solennel

Bien, passons maintenant au consentement mutuel !

Dame Eliestre, acceptez-vous de prendre Messire Yeiayel pour époux, et de vivre dans la richesse ou la pauvreté, dans le bonheur ou dans la difficulté jusqu’à se que la mort vous sépare ?


Eliestre : Oui , je le veux

Le curé entendît d'abord la réponse de Dame Eliestre .
Il était fier de voir la conviction de la jeune conseillère qu'il connaissait bien...


Parfait ma fille, vous avez bien répondu à la question et vous avec donc gagner notre grand lot...euh...non, je m'égare...excusez moi.

Le curé riait de bon coeur

Vous avez répondu ce que nous voulions tous entendre ma fille.

Et vous Messire Yeiayel, acceptez-vous de prendre Dame Elistre pour épouse, et de vivre dans la richesse ou la pauvreté, dans le bonheur ou dans la difficulté jusqu’à se que la mort vous sépare ?


Le curé savait que le jeune homme serait au moins aussi sûr de sa réponse que la jeune femme...mais c'était le protocole...ils fallait qu'ils répondent tous les deux à ces questions...




Yeiayel :Oui bien sur que je le veux ^^


Bien ! Je vous invite maintenant à échanger vos alliances, signe de votre amour et de votre fidélité




Par les pouvoirs qui m’ont été conférés par l’Eglise Aristotélicienne Romaine, je vous déclare maintenant mari et femme !

Chers fidèles, communions ensemble pour nous remémorer les valeurs de l'Amitié Aristotélicienne, des notions de Fraternité, de partage, et d'échange qui en découlent.

Communion avec le Très Haut et ses prophètes.




Chers enfants, je me réjouis de votre engagement. Comme je vous l‘ai dit, les portes de cette église vous seront toujours ouvertes...même si je ne suis point là pour vous les ouvrir...

Si vous avez besoin de prier ou de vous confesser, vous savez où aller...

Je vous souhaite tout le bonheur que vous méritez…qu’un heureux évènement vienne combler votre joie…

Encore félicitation mes chers enfants.

Allez en paix.



Andrus fît signe au joueur d’orgue, pour qu’il fasse résonner une musique joyeuse...parfaite pour aller à la fête qui devait s'ensuivre...


http://perso.wanadoo.fr/garry.holding/music/midi/mendel/wedding.mid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean de Puisaye
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché
avatar

Nombre de messages : 504
Age : 23
Localisation : Archidiocèse de Sens
Date d'inscription : 02/10/2008

MessageSujet: Re: [Mariage] Exemples de mariages   Dim 13 Sep 2009 - 14:05

Jean, installé devant la porte de l'église, s'employait à saluer les Paroissiens qui étaient venus nombreux pour le mariage de Messire Toto et Dame Titi. Les témoins étant Messire Jacques Apasdit pour le marié et Dame Charlotte Fraisesdesbois pour la mariée.

Bienvenue à vous...

...

Jean alla sonner les cloches 7 fois comme à son habitude pour que les anges aussi soient appelés.

...

Jean revint s'installer derrière l'autel.

Chers Fidèles et Croyants,

Bienvenue à tous en ce jour où Messire Toto et Dame Titi vont s'unir pour la vie sous la bénédiction du Très Haut.

Nous allons prier et nous confesser aux yeux du Très Haut. Vous pourrez alors découvrir un passage du Livre des Vertus et nous pourrons accueillir nos Amis en tant que mari et femme.

Commençons donc notre confession car c'est par la confession que peuvent être pardonnés nos pêchés et que Dieu pourra juger nos changements.

Répétez après moi :

Je confesse à Dieu Tout-puissant,
A tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis,
Parce que j'ai beaucoup péché, en pensée,
En parole, en action et par omission.
Oui, j'ai vraiment péché.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis,
De prier le Créateur pour moi.
Que le Très Haut nous accorde le pardon,
L'absolution et la rémission de tous nos péchés.

Amen


Jean prêta attention aux futurs mariés et aux témoins pour vérifier s'ils participaient bien à la prière.

...

Répétez encore après moi afin de clamer notre foi au Très Haut avec le Credo unificateur de notre Eglise :

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN


A nouveau, Jean prêta attention aux futurs mariés et à leurs témoins pour vérifier s'ils participaient bien à la prière.

...

Ecoutons maintenant un passage du Livre des Vertus.

Jean ouvrit le livre à la page qu'il avait marqué et commença à lire.


Citation :
Pré-Histoire I - Oanylone

Les humains étaient désormais les enfants de Dieu. Cela avait pour conséquence qu’ils étaient maintenant dotés d'une âme, qui serait jugée à la fin des temps en fonction de leur pratique de la vertu. De plus, cela faisait qu’ils étaient maintenant voués à travailler pour assurer leur subsistance. Les autres créatures de la création, exceptée celle que le Très Haut n’avait pas nommé, leur étaient soumises. Les humains pouvaient ainsi les cultiver et les élever pour s’en nourrir.

Dieu n’intervint plus dans le monde, laissant Ses enfants vivre et prospérer. Il avait donné à la créature qu'il n’avait pas nommée la liberté de les tenter pour qu’ils doivent avoir à choisir entre le chemin de la vertu et celui du péché. Etant omniscient, Il savait déjà comment serait leur avenir, mais il voulait que ce soit à eux de faire leurs preuves, sans les juger par avance.

Oane, celui qui avait correctement répondu à Dieu, était maintenant passé du statut simple d’esprit de la communauté à guide de celle-ci.

Que nous apprend ce passage ?
Tout d'abord que Dieu a voulu donner le libre arbitre à ses enfants. Ainsi les humains doivent choisir chacun librement soit la voie de la vertu qui mène au soleil soit celle du péché qui mène aux enfers.
Chaque décision ou acte d'un humain le rapproche ou l'éloigne de l'une de ces voies.

Nous apprenons que Dieu permet d'accéder au Soleil à ceux qui sont méritant. Ceux qui ont suivi la voie de la vertu recevront une autre vie meilleure auprès de Dieu.

Nous découvrons aussi dans ce passage que l'Homme domine les autres créatures (sauf celle sans nom), car il est l'enfant de Dieu, grâce à Oane qui a su prouvé que l'Homme pouvait apprendre l'Amour de Dieu.
De même nous pouvons voir que c'est dans le respect des vertus et de ceux qui les suivent que nous mêmes trouverons également la voie.

Plus précisément dans le passage :
Citation :
Dieu n’intervint plus dans le monde, laissant Ses enfants vivre et prospérer.
Nous constatons que Dieu donne le libre arbitre aux Hommes de vivre et prospérer. Cette vie et cette prospérité se font également par la création d'un foyer heureux d'où naitront des enfants qui sont les symboles même de la vie et de la prospérité.

C'est pourquoi, nous allons aujourd'hui accueillir la création d'un nouveau foyer au sein de notre famille.

Messire Toto, Dessinateur d'autoportrait très connu, qui a décidé de s'installer dans notre ville où le cours tranquille de notre rivière : l'Armençon lui apporte l'inspiration,
et
Dame Titi, Grande siffleuse dans son spectacle de JP Gautier : l'oiseau de paradis dans la cage, qui cultive son champs de maïs et offre facilement un plat de graines de maïs aux oiseaux de passage dans sa taverne,
vont ainsi nous présenter leurs voeux.

Il était prévu à l'évidence que le Très Haut les avaient prédestinés à se rencontrer. Mais c'est par leurs libre-arbitres que ces deux artistes se sont éveillés l'un à l'autre.

Aujourd'hui j'ai l'honneur la cérémonie de leur mariage.

Le mariage suppose que les deux époux s'engagent l'un vers l'autre librement et sans contrainte, qu'ils se promettent amour mutuel et respect pour toute la vie, qu'ils accueillent les enfants que Dieu leur donne, et les éduquent selon les écrits d'Aristote et la pensée de Christos. Messire Toto et Dame Titi, est-ce bien ainsi que vous voulez vivre dans le mariage ?


Messire Toto : "oui"
Dame Titi : "oui"


Que les témoins remettent les alliances.

Jean reprit :
Messire Toto en passant l'alliance à votre fiancée, répétez après moi :
Citation :
Moi, Toto, je te reçois comme épouse et je serais ton époux. Devant le Très Haut je promets de t'aimer fidèlement dans le bonheur et de t'assister dans les épreuves tout au long de ma vie.

Messire Toto : "Moi, Toto, je te reçois comme épouse et je serais ton époux. Devant le Très Haut je promets de t'aimer fidèlement dans le bonheur et de t'assister dans les épreuves tout au long de ma vie."

Jean reprit :
Dame Titi en passant l'alliance à votre fiancé, répétez après moi :
Citation :
Moi, Titi, je te reçois comme époux et je serais ton épouse. Devant le Très Haut je promets de t'aimer fidèlement dans le bonheur et de t'assister dans les épreuves tout au long de ma vie.

Dame Titi : "Moi, Titi, je te reçois comme époux et je serais ton épouse. Devant le Très Haut je promets de t'aimer fidèlement dans le bonheur et de t'assister dans les épreuves tout au long de ma vie."

Jean s'adressant à tous :
Par la grâce de Dieu, j'ai l'honneur de vous présenter Messire et Dame Toto, unis ce jour par le sacrement du mariage.

Sachez que vos alliances seront pour vous, aux yeux de tous, le signe de votre union et de votre fidélité. Ceux que Dieu a ainsi uni nul homme a le pouvoir de les désunir.

Avant d'achever cette cérémonie, tous ensemble, dans la paix et la joie, Communions !

Partageons le pain et le vin avec tous les Fidèles de l’Eglise Aristotélicienne. Retrouvons le sens de l’amitié et laissons nous guider par elle.



Allez dans la paix de Dieu.

La célébration du mariage de Dame Titi et de Messire Toto touche maintenant à sa fin, souhaitons leur une longue vie de bonheur et d'amour.

Allez en paix, mes enfants ! Et que le Très-Haut vous garde !


Jean alla sonner les cloches à toute volée pour annoncer l'heureux évênement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Mariage] Exemples de mariages   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mariage] Exemples de mariages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Les vrais mariages sont toujours insensés
» SOC.05. Le mariage chez les sorciers
» Demande de mariage de Paquerette et Philipaurus
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province ecclésiastique de Sens :: Les Institutions Archiépiscopales de Sens :: Séminaire de Sens :: Liturgies et Dogmes-
Sauter vers: