Province ecclésiastique de Sens
Sois le bienvenu, Enfant du Très-Haut !

Avant que de te perdre dans les méandres du palais archiépiscopal, présente-toi au garde du Grand Porche qui te conduira où tu le souhaites.

Que le Très-Haut t'ait en Sa Sainte Garde !



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Du classeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shynai

avatar

Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 14/03/2011

MessageSujet: Du classeur   Jeu 3 Nov 2011 - 18:24

Citation :
Officialité : Sens
Sir Falam & Dame gab80
Objet : Dissolution de mariage
A la demande de Dame gab80
Président : Son éminence Vincent.Diftain
Membres de l'officialité :
  • Père Lepirate123
  • Hakon_

Procureur : L’évêque Dariush
Témoins:
  • Dame Mirannda
  • Dame Princess Séwen

Jugement rendu:
Verty a écrit:
Citation :
A l'attention de l’Officialité épiscopale de Sens.

Nous, Cardinaux du Consistoire Pontifical Francophone, en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés, annonçons le verdict proposé quant à la demande de dissolution de mariage de Falam et Gab80


Attendu que le droit canon dispose que

- Article 6.2 : L’adultère commis par l’un des deux époux ; le conjoint fautif étant frappé d’interdiction de remariage.
- Article 6.3 : L’abandon du domicile conjugal par l’un des deux époux pendant un temps supérieur à 3 mois. Le conjoint reconnu coupable de négligence conjugale est passible de l’impossibilité de remariage.

Attendu qu’en conséquence il convient de prononcer la dissolution du mariage entre les deux parties.

Cette dissolution est assortie des pénitences suivantes :

Pour chacun des époux :

- entretien de l'église pendant 1 semaine.

- Falam se voit interdit tout remariage de façon définitive.
Il lui sera possible cependant après pénitence et confession de mener une vie de Vertu au saint de l’église.

- Gab80 devra faire pénitence et se confesser avant de pouvoir se remarier.

L’autorisation lui en sera donnée par l’évêque de son diocèse après qu’il ait constaté l’assiduité de cette dernière aux offices Dominicaux Res Parendo

Les enfants seront confiés à la mère qui devra démontrer qu’ils sont élevé dans la Foy et l’amitié Aristotélicienne.


Qu'Aristote les aide à obtenir l'absolution!

Fait à Rome le deux juillet de l’an 1459, de la Sainte Eglise Aristotélicienne.
Pour le Consistoire Pontifical francophone,
Au nom de S.E Verty de Montfort-Toxandrie, Cardinal Electeur



Dernière édition par Shynai le Jeu 3 Nov 2011 - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shynai

avatar

Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 14/03/2011

MessageSujet: Re: Du classeur   Jeu 3 Nov 2011 - 19:36

Citation :
Officialité : Sens
Sir Remidu40 & Dame Yiana
Objet : Dissolution de mariage
A la demande de Dame Yiana
Président : Son éminence Vincent.Diftain
Membres de l'officialité :
  • Père Lepirate123
  • Hakon_

Procureur : L’évêque Dariush
Témoins:
    Aucun

Jugement rendu:
Verty a écrit:
Citation :
A l'attention de l’Officialité épiscopale de Sens.

Nous, Cardinaux du Consistoire Pontifical Francophone, en vertu des pouvoirs qui lui sont conférés, annonçons le verdict proposé quant à la demande de dissolution de mariage de Remidu40 et Yiana


Attendu que le droit canon procède que : Etant donné que le mariage est fondé sur la création d'une communauté de vie et d'une union profonde des époux, il ne peut être considéré comme une simple formalité qui serait révocable à souhait. L'union spirituelle des époux n'est jamais une chose acquise et définitive, il convient de lutter pour la construire et la maintenir. Ainsi un simple désaccord des époux ne saurait en aucun cas justifier une séparation. La voie qui mène au paradis est étroite, et demande bien des sacrifices.
Toutefois un mariage peut-être annulé dans certaines circonstances, quand l'amitié des époux est rendue impossible par des actes graves et définitifs. Si les deux buts du mariage ont été atteints pendant une certaine période l'annulation de ce mariage ne donne toutefois pas licence de se remarier, sauf jugement contraire pour raisons exceptionnelles.


Attendu que L’époux a été absent pour raison de travail.

Attendu que Celui-ci ne nie en rien les faits, de son absence prolongée du a ses charges.

Attendu que les faits sont vérifiés.

Attendu que les faits sont d’une gravité suffisante pour nécessiter la dissolution d’une union devant le Très Haut.

Par ces Motifs :


La dissolution du mariage contracté entre Remidu40 et Yiana, pour Extinction des sentiments amoureux, est prononcée.

Il est imposé aux ex-époux la pénitence suivante,

- Yiana devra faire pénitence et se confesser avant de pouvoir se remarier à l'issu de la pénitence après un délai de trois mois.
- Remidu40 devra faire pénitence et se confesser avant de pouvoir se remarier à l'issu de la pénitence après un délai de six mois.

L’autorisation leur en sera donnée par le prêtre de leur paroisse après qu’il ait constaté l’assiduité aux offices Dominicaux Res Parendo.

Qu'Aristote les aide à obtenir l'absolution!


Fait à Rome le deux juillet de l’an 1459, de la Sainte Eglise Aristotélicienne.
Pour le Consistoire Pontifical francophone,
Au nom de S.E Verty de Montfort-Toxandrie, Cardinal Electeur

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shynai

avatar

Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 14/03/2011

MessageSujet: Re: Du classeur   Jeu 3 Nov 2011 - 19:47

Citation :
Officialité : Sens
Dame Ninouchka & Sir Gnompom
Objet : Extinction de mariage
A la demande de Dame Ninouchka
Président : Son éminence Vincent.Diftain
Membres de l'officialité :
  • Père Lepirate123
  • Hakon_

Procureur : L’évêque Dariush
Témoins:
    Aucun

Jugement rendu:
Vincent.Diftain a écrit:
Bien, dans l'affaire concernant l'extinction du mariage ayant existé entre Dame Ninouchka et Messire Gnompom, ce dernier décédé, l'Officialité de Sens suit le réquisitoire du procureur et proclame donc la dite extinction.

La période de deuil étant d'ores et déjà suffisante et Dame Ninouchka s'etant parfaitement conduite depuis ce malheureux évènement, aucune pénitence ne lui est donné et l'autorisation de remariage lui est accordé.

La séance est levée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shynai

avatar

Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 14/03/2011

MessageSujet: Re: Du classeur   Mar 15 Nov 2011 - 20:15

Citation :
Officialité : Sens
Dame Ladymarianna & Sir Sebbe
Objet : Dissolution/ extinction de mariage
A la demande de Sieur Sebbe de Valrose
Président : Son éminence Vincent.Diftain
Membres de l'officialité :
  • Père Lepirate123
  • Hakon_

Procureur : L’évêque Dariush
Témoins:
    Aucun

Jugement rendu:
Citation :



S.E Dariush de Talleyrand,
A qui de droit,

Extinction du sacrement du mariage


Nous, S.E Dariush, évêque du diocèse d'Orléans et procureur ecclésiastique de l'archidiocèse de Sens, attestons que la dite Dame Ladymarianna est bien décédée et que des funérailles ont été célébrées en la cathédrale d'Orléans le 24 octobre 1459 par moi-même.

Par conséquence, nous prononçons l'extinction du sacrement du mariage contractée devant le Très Haut entre Laddymarianna et Sebbe le 31 décembre 1454 par Friga.

Cette déclaration est rédigée selon les écrits du Droit Canon suivants :

Citation :
Extinction du sacrement du mariage.

Article 2 : L’extinction du sacrement du mariage est une procédure automatique ne nécessitant qu’une constatation de l’officialité diocésaine.

Article 3 : L’extinction du sacrement du mariage n’est applicable que dans deux seuls cas :

- Article 3.1 : Le décès d’un des deux conjoints.

Article 4 : Lors d’une extinction du sacrement du mariage, le mariage est reconnu valide et légitime, mais ne produit plus d’effets dans le futur. Les effets survenus dans le passé son légitimes et gardent leur pleine légitimité à perpétuité.


Son Eminence Dariush
En tant qu'évêque du diocèse d'Orléans et procureur ecclésiastique de l'archidiocèse de Sens.

Scellé le 10 novembre 1459 a Orléans.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shynai

avatar

Nombre de messages : 88
Date d'inscription : 14/03/2011

MessageSujet: Re: Du classeur   Mar 15 Nov 2011 - 20:23

Citation :
Officialité : Sens
Dame Cherva & Sir Ereon
Objet : Dissolution/ extinction de mariage
A la demande de Sieur Ereon
Président : Son éminence Vincent.Diftain
Membres de l'officialité :
  • Père Lepirate123
  • Hakon_

Procureur : L’évêque Dariush
Témoins:
    Aucun

Jugement rendu:
Citation :



A tous,

Nous Dariush, procureur de l'officialité épiscopale de Sens, annonçons, sous couvert de son président, son Eminence Vincent.Diftain :

- Le procès pour dissolution de mariage entre Ereon et sa femme Cherva a bien été interrompu suite au décès de la dite épouse.

En conséquence de quoi la demande de sieur Ereon n'a donc plus de sens au regard de notre droit Canon. L'officialité se voit confrontée ainsi à un changement de procédure.
L'officialité se voit donc face à une demande d'extinction de mariage.

Après lecture des preuves apportées par le dit époux, il s'avère que des funérailles ont bien été organisées et qu'une période de veuvage de trois mois a bien été respectée.

En conséquence de quoi, l'officialité déclare le dit Ereon libre de se remarier s'il telle est la volonté du Très Haut.

Rédigé et scellé à Sens le Vème jour de juillet de l'an de grâce MCDLVIX.

Son Éminence Monseigneur Dariush
Cardinal-Évêque d'Orléans
Procureur de l'Officialité de la Province Ecclésiastique de Sens
Vice-Chancelier de la congrégation du Saint Office


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du classeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du classeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une très mauvaise journée...
» Pokemon Championships Regional
» BANSHEE ? « On ira tous au paradis foutre l’enfer. »
» VENTE Conquest 2 Core Set VO + Classeur
» Comment ranger ses cartes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province ecclésiastique de Sens :: Les Institutions Archiépiscopales de Sens :: Minutier public des procès-
Sauter vers: