Province ecclésiastique de Sens
Sois le bienvenu, Enfant du Très-Haut !

Avant que de te perdre dans les méandres du palais archiépiscopal, présente-toi au garde du Grand Porche qui te conduira où tu le souhaites.

Que le Très-Haut t'ait en Sa Sainte Garde !



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bénédiction du Conseil Ducal - 10 juin 1460

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Charles Diftain
ancien clergé de l'archevéché
ancien clergé de l'archevéché


Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 22/02/2012

MessageSujet: Bénédiction du Conseil Ducal - 10 juin 1460   Mar 5 Juin 2012 - 14:37

C'était un grand jour pour l'Évêque Charles Diftain d'Embussy, car il devait célébrer la bénédiction du Conseil Ducal pour la toute première fois en la Cathédrale d'Orléans. Pour cet évènement, le Prélat revétit alors les habits liturgiques et se dirigea vers le porche pour ouvrir les portes de ce grand lieu de prière, et accueillir les membres du Conseil du Comté, les maires et tous ses paroissiens. Il dit à ceux qui étaient déjà à attendre :

Paroissiens d'Orléans, la porte de la maison de Dieu vous est ouverte, entrez donc pour cet évènement tant attendu et soyez les bienvenus.

Charles Diftain salua les Élus, les maires et paroissiens qui venaient assister à la bénédiction, puis remonta la nef de la Cathédrale et se plaça devant l'autel.



La chorale débuta un chant en guise de bienvenue, une ode à la Foy aristotélicienne.

Citation :
Ode à la foi Aristotélicienne

Grâce à la pensée et la création du Très-Haut,
Nous pouvons vivre sur ce monde.
Grâce à l'éducation du prophète Aristote,
Nous avons retrouvé la voie Divine.
Grâce à Christos montré en exemple.,
Nous savons de qui nous insprirer.

Tout les jours nous en sommes reconnaissant,
De vivre et prospérer pour Sa gloire.
Tout les jours nous en sommes reconnaissant,
de vivre dans la Foi et Sa lumière.

La Créature sans Nom,
Essaie de nous détourner.
La Créature sans Nom,
Veut qu'on s'égare de la voie divine.
La Créature sans Nom,
Nous trompe avec ses paroles.

Mais grâce à la raison,
Qui nous donne le pouvoir de résister.
Mais grâce à la Foi,
Qui nous aide à passer les tromperies.
Mais grâce à l'amour,
Que Dieu Créateur et Père nous inspire.

Nous savons nous défendre de la tentation et des péchés.

-----

Charles Diftain aperçut les arrivants qui venaient tour à tour. Il salua les personnes présentes, qui se joignaient à eux.

Mes biens chers Amis. Je suis très heureux de vous accueillir, c'est un réel plaisir de vous voir en ce lieu et aussi nombreux. C'est aussi une très bonne nouvelle que de voir autant d'élus prendre à coeur leur rôle et de montrer l'exemple. En ce jour, je vais bénir les membres de notre Conseil Ducal pour les protéger de la bête sans nom, et faire en sorte que leurs actions soient guidées par notre Très-Haut et qu'il puisse faire preuve en toute circonstance de sagesse, de tempérance et de droiture.

L'Évêque fit une courte pause.

Avant de commencer, je vous invite à me joindre dans notre prière de rassemblement en récitant notre crédo.



-----

Charles Diftain prit le livre des vertus puis commença la lecture.

Aujourd'hui, je vais vous lire quelques citations. Celles de Saint Arnvald qui fit de ce triptyque sien : justice, vérité et intégrité.


Citation :
"Il y a des indulgences qui sont un déni de justice.

Rien n'est plus sacré que l'intégrité. Ma crédibilité repose sur cette vertu.

La force de celui qui croit en Dieu n'est pas en Dieu mais dans sa foi.

La recherche du juste milieu aristotélicien doit guider toute action humaine.

Être exigeant est une règle de base. Être intègre est un principe. Veiller à faire régner la justice et la vérité est mon but.

Je suis en quête d'extrême intégrité.

Puisse dieu nous garder !"

Ce saint, par ces paroles, peut faire de tout Homme et Femme un être qui, par sa conduite, saura montrer l'exemple pour les membres de sa communauté. Mieux, il la servira au mieux des intérêt de notre Très Haut. Chacun d'entre nous, mais tout particulièrement vous qui avez la confiance de ce peuple, devez vous servir de ces paroles pour vous forger cette ligne de conduite qui fera de ce duché un grand du Royaume de France.

Puis l'Évêque prit son eau bénite et un enfant de choeur le suivit avec l'encensoir.

Il passa devant les différents Élus, puis déposa ses doigts trempés d'eau bénite sur chaque front.

À chaque fois, il prononça ces paroles :


Citation :
Par la volonté du Seigneur, vous avez été choisit par le peuple, lequel vous a élu. Vous avez dans vos mains le pouvoir de gouverner notre terre : faites-le dans la magnanimité, dans la justice et dans la foi aristotélicienne.
Je vous bénis devant nos gens, devant Dieu et devant votre conscience. Que le Très-Haut vous guide dans les choix que vous prendrez.
Au nom de Dieu, des deux prophètes et de la sainte Église aristotélicienne, nous bénissons votre mandat pour qu'il soit prospère, fécond comme la terre en printemps, juste et soutenu de la clairvoyance du Très-Haut.
Nous bénissons le conseil qui vous assistera dans ce mois : qu'il soit éclairé de la lumière divine comme fut éclairé Christos pendant les jours qu’il passa dans le désert.
Éloignez l'iniquité de votre vie, éloignez les choix méprisables et suivez la morale aristotélicienne, respectez la foi en Dieu comme vous l’impose le baptême.
Amen

-----

Il est temps maintenant de communier.

Charles Diftain rompit le pain et mit un vin d'Orléans dans la coupe.

Citation :
Mon corps va subir mille supplices, mais c’est pour que votre âme n’ait pas à les subir. Lorsque vous prierez le Très Haut, consacrez le pain et le vin de l'amitié, symboles de ma chair et de mon sang, afin de ne jamais oublier mon sacrifice pour vous.



Prions pour nos familles et nos amis, prions pour nos chers disparus, prions aussi pour le repos de notre Saint Père et notre bon Roy, prions pour tous les Orléanais, que l'Amitié Aristotélicienne illumine leus vie !

Allez en paix !

Au nom du Très Haut, d'Aristote et de Christos ! Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bénédiction du Conseil Ducal - 10 juin 1460
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Accès conseil ducal 14 octobre : avis/débat des joueurs.
» Conseil ducal:Jouer aux RR sur les RR
» Lettre au Conseil ducal
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» [CONSEIL] Nains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province ecclésiastique de Sens :: Archives Diocèse d'Orléans-
Sauter vers: