Province ecclésiastique de Sens
Sois le bienvenu, Enfant du Très-Haut !

Avant que de te perdre dans les méandres du palais archiépiscopal, présente-toi au garde du Grand Porche qui te conduira où tu le souhaites.

Que le Très-Haut t'ait en Sa Sainte Garde !



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 COURS1 LICENCE SECONDAIRE BOISBRIAND

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BOISBRIAND
Vicaire
Vicaire
avatar

Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 14/05/2017

MessageSujet: COURS1 LICENCE SECONDAIRE BOISBRIAND   Sam 20 Mai 2017 - 9:44



Cours 1: Du fonctionnement d'un Séminaire


Partie 1 : L'enseignant

L’enseignant du séminaire aristotélicien doit toujours saisir la portée de ses actions et de ses paroles. Il doit prendre conscience du fait que, de par sa charge, il influe directement sur les futurs membres, influents ou non, de la Très Saint Église Aristotélicienne, Une et Indivisible, tel un architecte dessinant les plans d’une construction destinées au plus grand et plus impérieux des rayonnements. De par cela, il se doit de toujours respecter la concorde établie. Il est aussi important que le curé pour ce qui est de mener les fils de Dieu vers le paradis solaire. Ainsi donc, tel le curé, sa manière d’agir se doit de respecter des principes établis. Ces principes seraient :

- L’enseignant doit toujours officier avec l’assurance qu’il y a un pair pour le seconder. L’humain étant toujours en proie à l’erreur, l’enseignant doit toujours pouvoir être conseillé par un collègue.
- L’enseignant se doit de considérer ses élèves comme égaux à lui, comme Aristote considérait ses élèves ou Christos ses disciples. Ainsi, il doit corriger ses élèves comme il apprécierait qu’il soit corrigé.
- L’enseignant enseigne comme il l’entend, mais il doit toujours respecter les préceptes de la Très Saint Église Aristotélicienne, Une et Indivisible et assurer le meilleur enseignement possible à ses élèves. Si l’enseignant croit avoir outrepassé son pouvoir, c’est à lui-même, en premier lieu, de se corriger et de demander le pardon. Si, toutefois, l’enseignant devrait avoir été totalement perverti par la Créature Sans Nom, c’est à ses pairs de s’habiliter à le ramener sur le droit chemin et à lui infliger la juste punition.
- L’enseignant, tel un clerc, doit respect au dogme aristotélicien, au droit canon de la Très Saint Église Aristotélicienne. Cependant, au sein des séminaires, l’enseignant se doit de respecter la hiérarchie du séminaire, que son supérieur soit plus haut ou moins haut dans la hiérarchie de l’Église. Ainsi, par exemple, un prêtre doit obéissance à son évêque, mais, en les murs du séminaire, l’évêque qui est enseignant doit obéissance au prêtre qui est le doyen. Aussi, au sein du séminaire, l’évêque peut suggérer au doyen quelques éléments, mais il ne peut pas directement contrôler le séminaire. Il peut toutefois démettre un enseignant si, et uniquement si, celui-ci réside dans son diocèse, sans que le doyen puisse contredire sa décision.



Partie 2 : Le Doyen

Le doyen du séminaire aristotélicien a une tâche qui implique encore plus de responsabilités. En plus d’être enseignant, le doyen doit coordonner ses pairs et a le contrôle de l’institution. Le doyen, en soi, est le responsable du séminaire, il nomme et démet les enseignants et établit les principes qui régiront les cours. Ainsi, son influence sur la Très Saint Église Aristotélicienne est encore plus grande que pour un enseignant. Ainsi, telles devraient être les responsabilités et les devoirs du doyen.

- Le doyen est le responsable absolu du séminaire. Il a pour devoir de choisir et/ou d’établir les cours et de décider de la manière dont ils doivent être donnés. À prime abord, le doyen ne commet presque pas d’erreur, une des raisons pour laquelle il a accédé à ce poste. Aussi, les décisions du doyen ne peuvent être officiellement contestées.
- Toutefois, un bémol au point cité ci haut, personne n’est à l’abri de la Créature Sans Nom. Aussi, il est donc de la responsabilité morale des enseignants de souligner au doyen ses erreurs pour qu’il se repositionne sans heurts pour personne sur le droit chemin. Cependant, s’il devait arriver que le doyen abuse de ses pouvoirs et que son attitude devienne blasphématoire pour notre Église, la Très Sainte Personne d’Innocent VIII et la Curie Romaine sont habilités et ont le devoir de démettre le doyen.
- Le doyen choisit ses enseignants comme il peut les démettre. Le doyen choisit les enseignants si ceux-ci lui conviennent et s’ils acceptent sa méthode. Il a aussi le pouvoir d’établir la hiérarchie qu’il veut au sein de son séminaire. Celle-ci devra donc, selon les vœux du doyen, être respectée.
- Le doyen est nommé par son prédécesseur. Toutefois, la Curie Romaine peut s’opposer à ce choix comme elle peut démettre le doyen à tout moment si elle perd confiance envers le doyen, tel que mentionné ci haut.



Partie 3 : Les cours

Comme la mission première et même du séminaire, de son doyen et de ses enseignants est de diffuser le dogme aristotélicien et de l’enseigner pour en faciliter la compréhension, il est primordial qu’une certaine concorde soit établie entre les différentes manières d’enseigner. Ainsi, tirons les avantages de différents éléments constituants les séminaires.

- L’enseignement se doit de présenter d’abord les bases du dogme aristotélicien de manière simple et claire, pour que même le croyant le plus illettré ou le plus ignare soit en mesure de comprendre le sens de ce qu’on lui enseigne. Ensuite, pour les futurs clercs, l’enseignement de la hiérarchie de l’Église et ses divisions territoriales doivent être enseignées de manière à ce quelles ne soit pas oubliées par les clercs, pour qui la compréhension de ces éléments théoriques est primordiale. Ensuite, l’explication même du Livre des Vertus par le biais de résumés ou de questionnaires. Il est essentiel que le futur clerc connaisse le dogme de notre Très Saint Église Aristotélicienne, de telle manière qu’il puisse le présenter et le diffuser le mieux possible. Aussi, dans cette même optique de diffusion, l’enseignement des rites se doit d’avoir été fait avec explications et mises en pratiques. Quelques examens pour vérifier que les aptitudes ont bien été acquises seraient les bienvenus.
- Pour assurer un enseignement optimal et pour assurer que les futurs clercs, base de l’Église, nous ne le répéterons jamais assez, il est primordial que l’enseignement soit donné individuellement et dans un lieu propice au travail de l’élève. Il est aussi important que toutes les ressources nécessaires soient mises à la disposition de l’élève. L’enseignement individuel permet à l’élève de poser librement toutes les questions qu’il désire à son enseignant, s’assurant ainsi une compréhension totale de toutes les notions présentées, voire même une compréhension plus poussée des éléments.


Que Dieu vous garde et qu’Aristote guide vos pas. Puissiez-vous vivre tous dans la Vertu.



Questions

Voici maintenant, pour nous démontrer que vous avez saisi les éléments importants du présent texte, quelques questions objectives auxquelles nous vous demandons de répondre le plus simplement et le plus complètement possible.

1. Que doit-on retrouver de manière primordiale dans les cours d'un séminaire?
2. Quelle est la plus haute instance interne d'un séminaire (vous êtes prié de répondre par le terme utilisé dans le texte)?
3. Qui peut nommer un enseignant? Qui nomme le doyen et qui peut annuler la décision de nommer un doyen?
4. Au terme de cette lecture, comment définissez-vous le rôle d'un enseignant et celui du doyen? Vous êtes prié de répondre par des phrases en expliquant votre point de vue, tout en prenant bien soin de baser ce-dernier sur un argumentaire solide.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
COURS1 LICENCE SECONDAIRE BOISBRIAND
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Forum Secondaire de Tests
» L'Ecole Secondaire en Haïti : Les questions qui se posent
» proposition pour la FVB
» Dessins, travaux graphiques, artworks + demandes
» Achèvement d'une tâche secondaire (Maten + Libre?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province ecclésiastique de Sens :: Les Institutions Archiépiscopales de Sens :: Séminaire de Sens :: Tiroir des cours :: Licence secondaire-
Sauter vers: